Steph Curry et Andrew Wiggins classés pour Warriors vs Grizzlies

Ouah. C’était très amusant. Les Golden State Warriors ont écrasé les Memphis Grizzlies lors du troisième match des demi-finales de la Conférence Ouest, remportant 142-112 pour prendre une avance de 2-1 dans leur série.

C’était une performance dominante, emphatique et, franchement, impitoyable des Warriors, et vous allez voir beaucoup de bonnes notes dans celle-ci, donc je vais être bref. Comme toujours, je pondère en fonction de nos attentes vis-à-vis de chaque joueur.

Remarque : Le pourcentage de tirs réels (TS) moyen de la ligue était de 56,6 % cette saison.

Vert Draymond

27 minutes, 5 points, 5 rebonds, 8 passes décisives, 1 contre, 4 revirements, 4 fautes, tir 2 en 3, lancers francs 1 en 2, 64,4% TS, +19

Les chiffres d’affaires de Green continuent d’être un peu un problème dans cette série. Les Warriors ont été très bâclés dans ce match – leurs 17 revirements étaient la seule faiblesse de celui-ci. Dray a été inhabituellement bâclé, et cela a donné le ton.

Mais son attaque était toujours très bonne. Après deux matchs de stagnation du ballon un peu, Green a vraiment eu l’offensive dans son élan samedi. Il a poussé à chaque occasion et était agressif avec le ballon dans les mains. Il a rapidement mis les Dubs dans leurs actions et s’est attaqué à une défense de Memphis qui avait rarement le temps de se mettre en place.

Ajoutez à cela le type de défense, d’énergie et d’intangibles sur lesquels nous pouvons compter nuit après nuit, et ce fut un très bon match pour Dray.

Note : B+

Bonus d’après-match : A mené l’équipe en passes décisives.

Jonathan Kuminga

18 minutes, 18 points, 2 rebonds, 1 passe décisive, 4 revirements, 4 fautes, tir 8 en 10, 2 en 4 trois, 90,0% TS, -2

Le premier passage de Kuminga dans ce match, qui était son premier départ en séries éliminatoires, ne s’est pas bien passé. Sa défense était médiocre, il a fait quelques jeux désastreux en attaque et a fait plus de mal que de bien.

Mais ses derniers passages ont été plutôt brillants et il est arrivé à un point où il se régalait de Memphis avec son athlétisme. Il est difficile de donner à quelqu’un autre chose qu’une note parfaite pour avoir marqué un point par minute sur des fractionnements de tir hyper efficaces, mais ses premières erreurs le retiennent un peu ici. Encore un très bon match de sa part.

Note : B+

Bonus d’après-match : Le pire plus/moins de l’équipe.

André Wiggins

26 minutes, 17 points, 3 rebonds, 1 passe décisive, 2 interceptions, 1 contre, 5 fautes, tir 7 pour 10, 2 pour 2 trois, 1 pour 1 lancers francs, 81,4% TS, +3

À mon avis, c’était l’un des meilleurs jeux de Wiggins en tant que guerrier. La feuille de statistiques ne vous apparaît peut-être pas, mais il a fait tout ce que les Warriors voulaient qu’il fasse. À l’exception d’un pas en arrière contesté au début du milieu de garde, Wiggins était excellent avec sa sélection de tirs, attaquant la jante, coupant sans le ballon et repérant pour les trois ouverts.

Il était excellent en défense, et je pense qu’il a fait un travail formidable sur le verre, même si les nombres de rebonds ne reflètent pas cela. Il a boxé, gardé de nombreux rebonds offensifs en vie et a généralement surpassé une équipe de Memphis qui se surpasse rarement.

C’était exactement ce que Golden State attend de lui.

Note : A

Steph Curry

35 minutes, 30 points, 2 rebonds, 6 passes décisives, 1 interception, 1 revirement, 2 fautes, 7 en 14 tirs, 2 en 8 3, 14 en 14 lancers francs, 74,4% TS, +21

Les Grizzlies jouent Curry mieux que toute autre équipe de la ligue, à mon avis. Mais après deux matchs moyens (selon ses normes All-World), Curry a éclaté de manière énorme. À l’exception des 10 premières minutes un peu froides, les empreintes digitales de Curry étaient partout dans ce match. Il a pris le relais, a dicté le flux et a porté de nombreux coups mortels au Grizz.

Le plus impressionnant était sa capacité à attaquer la défense. Curry a remporté 14 lancers francs et, à vrai dire, aurait pu en recevoir plus. Il a montré sa magie habituelle à la jante et, malgré la négligence générale de l’équipe, n’a eu qu’un seul chiffre d’affaires.

Des trucs stellaires.

Note : A

Bonus d’après-match : A mené l’équipe aux points.

Klay Thompson

35 minutes, 21 points, 9 rebonds, 4 passes décisives, 3 revirements, 1 faute, 8 pour 13 tirs, 4 pour 6 trois, 1 pour 1 lancers francs, 78,1% TS, +22

Après deux matchs difficiles pour commencer la série, Klay est arrivé en force samedi. C’était un vrai tireur d’élite dans celui-ci … on avait vraiment l’impression que chaque coup qu’il prenait rentrait.

Il a également écrasé le verre d’une manière énorme. Les Warriors ont encore une fois remporté la bataille de rebond – et assez facilement – ​​et Thompson a plus que joué son rôle.

Non seulement il jouait comme une star, mais vous pouviez voir son énergie et sa théâtralité soulever toute l’équipe.

Note : A

Bonus d’après-match : A mené l’équipe aux rebonds.

Nemanja Bjelica

4 minutes, 0 point, 1 rebond, 1 turnover, 1 faute, +4

Bjeli est hors rotation, du moins pour le moment. Mais agréable de le voir obtenir quelques minutes de temps immonde pour rester frais. Il sera appelé à un moment donné, je pense.

Note : Incomplète

Otto Porter Jr.

24 minutes, 13 points, 4 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception, 2 contres, 2 revirements, 2 fautes, 5 en 7 tirs, 3 en 5 3, 92,9% TS, +30

Il n’y a que deux choses que vous devez savoir sur le jeu de Porter.

D’abord, il a joué la moitié du match. Les Warriors ont surclassé les Grizzlies de 30 points dans la mi-temps qu’il a jouée et ont égalé les Grizzlies dans la mi-temps qu’il n’a pas jouée.

Deuxièmement, cela ressemble à une représentation précise de la façon dont il a joué.

Note : A+

Juan Toscano-Anderson

5 minutes, 0 point, 1 rebond, 2 passes décisives, tir 0 pour 2, 0,0% TS, -1

JTA a eu un bref laps de temps significatif sur le terrain, principalement pour sa défense, avant de s’installer dans la programmation des ordures.

Note : Incomplète

Kevon Looney

17 minutes, 6 points, 3 rebonds, 3 passes décisives, 2 fautes, tir 3 contre 3, 100,0% TS, +7

Steven Adams est revenu pour les Grizzlies, mais n’a toujours pas joué de minutes significatives. Pourtant, même ainsi, Looney s’est retrouvé à jouer un grand rôle dans ce jeu, et il était à 100% à la hauteur de la tâche. Il était super intelligent en attaque, roulant vers le panier, lançant le ballon et plaçant des écrans solides. Et sa défense était très bonne.

Note : A

Damion Lee

15 minutes, 0 point, 3 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 1 faute, tir 0 pour 2, 0 pour 1 trois, 0 pour 1 lancers francs, 0,0% TS, +10

Il fut un temps où le seul rôle de Lee était de marquer. Mais dans ce jeu, il n’a pas marqué du tout … mais a quand même eu un impact positif avec son agitation, son énergie et son mouvement de balle. Des minutes vraiment précieuses de Lee, qui a présenté de solides arguments pour plus de temps de jeu.

Note : B+

Jordan Poole

31 minutes, 27 points, 4 rebonds, 2 passes décisives, 2 revirements, 1 faute, 11 pour 17 tirs, 3 pour 5 trois, 2 pour 2 lancers francs, 75,5% TS, +33

Personne dans ce jeu n’avait le sens du moment comme JP. Quand il est entré dans le jeu pour la première fois, les Dubs se débattaient et on avait l’impression que chaque tir commençait à redresser le navire. Ensuite, lorsque les Warriors avaient construit une solide avance, on avait l’impression que chaque tir était un coup de poing débilitant qui rappelait à Memphis qu’ils n’avaient aucune chance.

C’était directement tiré du livre de jeu de Curry sur la cruauté totale et totale, et je suis à 100% là pour ça.

Il est malheureusement devenu une source de peu de controverse après le match, car sa main a semblé saisir – très par inadvertance, à mes yeux – le genou de Morant peu de temps avant que la superstar de Memphis ne quitte le match avec une blessure au genou. Les Grizzlies sont contrariés, même s’il ne semble pas que quiconque en dehors de Memphis y ait vu un jeu sale de Poole. Quoi qu’il en soit, j’espère que Morant va bien.

Note : A

Bonus d’après-match : A dirigé l’équipe en plus/moins.

Moïse Moody

4 minutes, 5 points, 1 rebond, 1 faute, tir 2 pour 3, 3 pour 1, 83,3% TS, +4

Mauvais temps pour Moody, qui a très bien joué dans ses quelques minutes.

Note : Incomplète

Les inactifs du samedi : André Iguodala, James Wiseman

Leave a Comment