Recettes de tacos pour la fête d’été la plus délicieuse (et la plus facile)

Il y a cinq ans, alors que son fils était encore au lycée, Alejandra Graf a invité son équipe de football à une taquiza, un type de fête avec laquelle elle a grandi à Mexico. Elle a ramassé des paquets des plats les plus gros et les plus profonds de Costco et les a remplis de cochinita pibil, le porc râpé juteux atteignant les bords des casseroles, tout comme les autres garnitures à tacos, le riz fumant et les haricots. Alignés dans la maison de Mme Graf à Katy, au Texas, les plateaux étaient entourés de bols de salsas maison et de tortillas chaudes.

Plus de 20 joueurs ont démoli toute la nourriture. Ils connaissaient les tacos, surtout les tex-mex de leur ville natale, mais aucun n’avait connu une taquiza, où tout le monde se sert, farcir des tortillas d’un buffet de guisados, différents ragoûts comme du poulet avec de la salsa verde ou de la taupe. Mme Graf, qui écrit le blog Piloncillo y Vainilla, a déclaré : « Ces enfants se souviennent encore de ce jour. C’était juste super amusant.

S’assurer qu’une fête est super amusante devrait être le but, non seulement pour les invités, mais aussi pour l’hôte, surtout à la fin de l’été et une autre longue saison de la vie. Une variété de tacos offre de grandes saveurs – savoureuses, épicées, fraîches – pour une grande foule, tout en donnant à l’hôte du temps à passer avec tout le monde. Et c’est une configuration idéale pour que les clients puissent créer leurs propres repas tout en les invitant à partager la joie de l’hospitalité.

Esteban Castillo, l’auteur de “Chicano Eats” et du prochain “Chicano Bakes”, a passé les dimanches de son enfance en famille à carne asadas dans le sud de la Californie. (“Carne asada” se traduit par de la viande rôtie et fait référence à un plat de steak grillé, mais c’est aussi un style de repas-partage avec des grillades au centre.) chorizo ​​et cebollitas, oignons nouveaux à bulbes blancs. Sur les tables étaient assis la salsa molcajete, le pico de gallo, le guacamole, l’arroz rojo, les frijoles charros et, bien sûr, les tortillas, que ses tantes fabriquaient à la main.

Mais, outre les taquizas et les carne asadas, il existe autant de façons de servir tout ce qui entre dans ou avec les tacos qu’il existe de formules pour les tacos. Voici quelques clés universelles du succès, selon Mme Graf et M. Castillo.

Faites participer tout le monde. Le sens de la communauté qui accompagne les tacos commence bien avant que vous ne soyez aux côtés d’amis, parlant et mangeant pendant que la salsa coule sur vos mains. Demandez-leur de participer avant même leur arrivée. M. Castillo recommande aux hôtes de fournir 75 % de la nourriture et de demander aux autres d’apporter des frites, des salsas, des salades, des fruits, de la bière, des mélangeurs pour les boissons et les desserts, comme le chocoflan.

Pour Mme Graf, l’expérience partagée se présente sous la forme de “mains supplémentaires dans la cuisine”. Elle fait souvent appel à sa mère et à son mari et encourage les hôtes à choisir quelques membres de la famille ou des amis pour partager le ravitaillement en nourriture.

Préparez autant que vous le pouvez à l’avance. Une partie de ce qui rend un rassemblement centré sur les tacos si agréable, c’est qu’il n’y a presque plus rien à faire quand il est temps de manger. Pour une taquiza, les guisados ​​comme le poulet tinga, l’agneau birria et le chili rojo avec du bœuf ou des nopales peuvent être entièrement cuits des jours à l’avance. Une fois réchauffés, ils deviennent encore plus savoureux. Il en va de même pour les haricots, qu’ils soient entiers dans des frijoles de la olla ou en purée dans un mélange frit de frijoles de fiesta. Pour une carne asada, M. Castillo note que tout ce que vous voulez griller peut être mariné bien avant l’arrivée des invités.

Les tortillas comptent. Réchauffer les tortillas est la seule chose à faire juste avant de servir. “Ils doivent être” del comal a la mesa “”, a déclaré Mme Graf, ajoutant qu’ils n’ont littéralement pas besoin de passer directement d’une poêle chaude à la table. Au lieu de cela, elle les chauffe un par un sur un comal, puis les empile et les enveloppe dans un torchon pour les garder tendres. (M. Castillo fait de même, en utilisant le gril pour carboniser légèrement les tortillas avant de les emmailloter.) Pour une très grande fête, un tortillero, un panier couvert conçu pour garder les tortillas au chaud, fonctionne bien.

Avant même de réchauffer des tortillas, vous voulez trouver les plus fraîches. Si vous habitez près d’une tortilleria ou d’un supermarché qui en fabrique tous les jours, ramassez les paquets le matin (ou demandez à quelqu’un d’autre de le faire en se rendant). Vous pouvez également faire vos propres tortillas de maïs ou celles à la farine de style Sonora. (Si vous ne trouvez pas ou ne faites pas de tortillas fraîches, assurez-vous de réchauffer tout ce que vous avez pour les rafraîchir.)

Assurez-vous qu’il y a des boissons. Évidemment. D’énormes pichets d’agua fresca froid sont indispensables car ils sont sans alcool et rafraîchissants, surtout en été lorsqu’ils sont mélangés à partir de concombre ou de pastèque.

Détendez-vous et amusez-vous. Les tacos sont comme la liste de lecture parfaite pour faire la fête, remonter l’ambiance et faire en sorte que tout le monde se sente bien. “C’est juste un repas-partage très décontracté”, a déclaré M. Castillo. “Je veux juste nourrir tout le monde, et je veux que tout le monde passe un bon moment.” Les tacos rendent la réalisation des deux si facile.

Recettes: Carne Asada | Arroz Rojo (riz rouge)

Leave a Comment