Rapport et faits saillants des qualifications du Grand Prix de France 2022: Sainz emmène Leclerc à la première pole du Grand Prix de France alors que Verstappen se qualifie deuxième

Charles Leclerc a décroché la première pole position de Ferrari au Paul Ricard depuis 1990, tandis que son rival Max Verstappen le rejoindra au premier rang pour le Grand Prix de France 2022.

Sous un soleil de plomb sur le Circuit Paul Ricard, Leclerc a pris la tête de la Q1 devant Verstappen tandis que Carlos Sainz, qui partira à l’arrière pour pénalité moteur, a remporté la Q2 avec un tour époustouflant.

Q3 a vu Leclerc profiter d’un remorquage de Sainz pour ses deux tours rapides, le Monégasque s’améliorant à 1m 30.872s pour garder Verstappen derrière de 0.304s. Sergio Perez a terminé troisième, à 0,159 seconde de son coéquipier, tandis que Lewis Hamilton est passé en P4 avec son dernier run.

Lando Norris a réussi à diviser la Mercedes en P5 pour McLaren en laissant tomber George Russell en P6.

FP3: Verstappen mène le duo Ferrari lors des derniers essais du Grand Prix de France

1


Charles
Leclerc
LEC
Ferrari
1:30.872
2


Max
Verstappen
VER
Course de taureaux rouges
1:31.176
3


Sergio
Pérez
PAR
Course de taureaux rouges
1:31.335
4


Lewis
Hamilton
JAMBON
Mercedes
1:31.765
5


Lando
Norris
NI
McLaren
1:32.032

Fernando Alonso part septième juste derrière Norris – à la fois au niveau Alpine et McLaren avec des points d’avance sur le GP de France – tandis que Yuki Tsunoda s’est qualifié huitième.

Sainz a sacrifié sa Q3 pour prendre la P9 pour Ferrari mais, grâce à des pénalités moteur, partira en queue avec Kevin Magnussen, qui a atteint la Q3 mais n’a pas émergé dans la séance.

Daniel Ricciardo a raté la Q3 de moins d’un dixième de seconde en P11, tandis qu’Esteban Ocon s’est qualifié P12 sur la route pour Alpine à domicile. Valtteri Bottas a terminé 13e des qualifications, laissant Sebastian Vettel d’Aston Martin 14e et Alex Albon de Williams 15e.

Pierre Gasly et Lance Stroll (respectivement 16e et 17e) ont raté la Q2 de 0,06 seconde, tandis que le survirage de Zhou Guanyu l’a vu terminer 18e pour Alfa Romeo. Le bref empiètement de Mick Schumacher sur les limites de la piste l’a fait chuter au 19e rang et hors Q1, tandis que Nicholas Latifi était 20e.

Avec des pénalités pour Sainz et Magnussen, bien sûr, les éliminés en Q2 et Q3 verront une bosse sur la grille pour la course de dimanche.


Leclerc a décroché sa septième pole de l’année

Q1 – Verstappen laisse du temps sur la table alors que Leclerc établit la première référence

Avec l’augmentation de la température et de la vitesse du vent, il était clair que les qualifications seraient un défi de taille pour le peloton en France.

Charles Leclerc a pris la première place avec son premier tour lancé, laissant Max Verstappen deuxième de 0,164 seconde, et bien que le Néerlandais ait tenté un autre tour, il ne s’est pas amélioré – même si son deuxième secteur était de loin supérieur à celui de Leclerc et peut-être un signe de mauvais augure…

Carlos Sainz était à plus d’une demi-seconde en troisième position, le pilote de la Scuderia partant à l’arrière avec des pénalités moteur. Sergio Perez a terminé quatrième, à 0,627 seconde de la première place pour Red Bull, tandis que Lando Norris était le dernier pilote à moins d’une seconde de P1 avec cinquième pour McLaren.

Malgré son départ en arrière-plan pour les nouveaux composants du groupe motopropulseur, Kevin Magnussen a pris la sixième place avec sa seule course de Q1, battant Fernando Alonso d’Alpine – qui a bénéficié d’un solide remorquage de Verstappen – de 0,063 seconde.


1410323539

Verstappen semblait s’améliorer lors de sa deuxième course en Q1, mais a semblé reculer dans le secteur 3

Valtteri Bottas a terminé huitième pour Alfa Romeo, laissant Lewis Hamilton de Mercedes neuvième et George Russell 10e – tous deux à plus de 1,3 seconde du rythme.

Après avoir raté une occasion de rouler en pneus tendres en FP3, Sebastian Vettel a impressionné pour Aston Martin en 11e, laissant Esteban Ocon d’Alpine 12e et Yuki Tsunoda d’AlphaTauri 13e.

Daniel Ricciardo s’est qualifié pour la Q2 en P14 malgré son deuxième run marqué pour les limites de piste; Alex Albon a ignoré sa rotation du virage 8 pour prendre la 15e place pour Williams.

En 16e, Pierre Gasly a été éliminé en Q1 à domicile pour seulement 0,06s d’Albon, après avoir signé exactement le même temps que Lance Stroll, le pilote Aston Martin frustré par le trafic en P17.

Un cruel claquement de survirage en direction de la ligne droite du Mistral a vu Zhou Guanyu terminer 18e, Mick Schumacher ayant un temps au tour supprimé pour l’envoyer de P11 à P19 et hors Q1 – avec Nicholas Latifi dernier et 20e.

Éliminés : Gasly, Stroll, Zhou, Schumacher, Latifi


1410322994

Les limites de la piste ont coûté à Schumacher et il s’est retrouvé un 19e décevant

Q2 – Defiant Sainz vise la gloire avec un tour époustouflant

Sainz a fait un show avec sa première course, établissant un temps de 1m 31.081s pour tenir Verstappen à distance par une marge stupéfiante de 0.909s. Perez était un troisième préliminaire, à seulement 0,130 seconde de son coéquipier, tandis que Leclerc était encore une demi-seconde derrière en P4. Quant à Mercedes, ni Russell ni Hamilton n’étaient satisfaits de leur effort d’ouverture, respectivement 12e et 9e.

Leclerc s’est amélioré à moins de 0,135 s de Sainz lors de sa deuxième manche, laissant Verstappen troisième et Perez quatrième – seul le Mexicain sortant pour une deuxième manche mais ne s’améliorant pas – alors que Hamilton a fini par compléter le top cinq.

Alonso a partagé la Mercedes, juste 0,002 seconde devant Russell, septième, tandis que Magnussen a atteint la 8e place pour Haas. Norris a pris la neuvième place et Tsunoda est arrivé en Q3 pour la première fois depuis Bakou en P10 – Ricciardo a raté moins d’un dixième de seconde.

Ocon n’a pas pu se rendre en Q3, terminant 12e devant Bottas, tandis que Vettel et Albon étaient à plus de deux secondes du rythme en 14e et 15e respectivement. Avec Sainz partant à l’arrière, tous les yeux seront rivés sur les progrès rapides de l’Espagnol dimanche; La course rapide de Magnussen en Q2 sera également source d’excitation.

La Haas et la Ferrari ont également eu la chance de contrarier leurs rivaux en Q3…

Éliminés : Ricciardo, Ocon, Bottas, Vettel, Albon


1410321770

Sainz stupéfait alors que Ferrari menait la Q2

Q3 – Ferrari s’associe pour la première pole du Paul Ricard depuis 1990

Le plan de jeu de Ferrari pour Q3 était clair ; ils ont émergé dans l’ordre pour Sainz pour remorquer Leclerc à travers les longues lignes droites du circuit, le pilote monégasque établissant un tour de pole provisoire de 1m 31.209s. Verstappen n’était qu’à 0,008 s – mais il n’avait pas apprécié le remorquage lors de son déplacement.

Perez était provisoirement troisième, à 0,431 seconde de la P3, tandis que la Mercedes était en bonne voie pour la P4 et la P5 avec Russell devant Hamilton – tous deux sur des pneus usés pour leurs premières courses.

L’accalmie habituelle a donné aux fans le temps de s’éventer dans la chaleur implacable avec Perez brisant le silence pour conduire un train de voitures pour les derniers tours. Ferrari a poursuivi son jeu d’équipe, Sainz a remorqué Leclerc pour la deuxième manche; Verstappen a émergé derrière Leclerc, pas Perez, pour sa deuxième tentative de pole.

Leclerc avait l’avantage et l’a transformé en un gouffre, s’améliorant à 1m 30.872s – remerciant son coéquipier Sainz à la radio – et gardant Verstappen derrière de 0.304s, malgré l’amélioration du Néerlandais. Perez s’est également amélioré mais a terminé à 0,159 seconde de son coéquipier alors qu’il se prépare à partir sur la deuxième ligne.

Hamilton a équipé un nouvel ensemble de softs et s’est amélioré en P4, bien qu’il se soit retrouvé à plus de quatre dixièmes de Perez, tandis que Norris de McLaren a réussi cinquième pour diviser les pilotes Mercedes alors que Russell a terminé sixième. Alonso, en P7, démarre derrière Norris dimanche, son équipe alpine égale avec McLaren aux points actuellement, tandis que Tsunoda a réussi P8 pour AlphaTauri.

Le sacrifice de Sainz l’a vu terminer neuvième en Q3, mais il se prépare pour une mission de récupération dimanche aux côtés de Magnussen – qui n’a pas tenté un tour en Q3. Train tête-à-tête demain du premier rang ce seront donc Leclerc et Verstappen.

Qualifications du GP de France 2022: Leclerc bat son rival du championnat Verstappen pour la pole position

Citation clé

« C’était un super tour. J’ai eu du mal tout le week-end à faire un tour et j’ai réussi à le faire, mais je dois dire que j’ai aussi eu l’aide de Carlos et c’était un travail d’équipe incroyable car sans Carlos, cela aurait été beaucoup plus proche, donc un grand merci à Carlos et j’espère qu’il pourra nous rejoindre dans la lutte pour la victoire demain »- Charles Leclerc, Ferrari

Et après

Le Grand Prix de France débutera à 15 h 00, heure locale – soit 13 h 00 UTC – avec Leclerc et Verstappen prêts à nouveau à s’affronter depuis la première ligne, tandis que Sainz cherchera à remonter dans le peloton lors de la rencontre de 53 tours.

Leave a Comment