Orioles va promouvoir DL Hall

21h41 : Hall commencera le match de samedi, a confirmé Hyde aux journalistes (y compris Rich Dubroff de Baltimore Baseball). Kostka d’abord suggéré autant cet après-midi.

14h59 : Meilleure perspective de pitch Salle DL est en voyage pour rencontrer les Orioles à Saint-Pétersbourg pour leur prochaine série contre les Rays, rapporte Roch Kubatko de MASNsports.com (Lien Twitter). Le manager Brandon Hyde a confirmé que Hall était promu mais a suggéré que l’équipe n’avait pas encore décidé quand il lancerait pour la première fois (via Andy Kostka du Baltimore Sun).

Cela fait une demi-décennie depuis que Hall est entré dans l’organisation en tant que 21e choix au total lors du repêchage de 2017. Un produit du lycée de Géorgie, il a reçu un bonus de signature de 3 millions de dollars sur la force d’une balle rapide du milieu des années 90 et d’une balle courbe que la plupart des évaluateurs considéraient comme au moins une offre plus. Hall a également montré un changement prometteur mais avait quelques questions sur la cohérence de la capacité de lancer des frappes.

Ce rapport – des trucs monstres bruts associés à un contrôle inégal – est peut-être devenu encore plus extrême pendant son séjour dans les rangs professionnels. Baseball America a écrit au cours de l’intersaison que Hall touche maintenant 100 MPH et une moyenne d’environ 97 MPH sur son appareil de chauffage. C’est une vitesse atypique pour n’importe quel démarreur mais particulièrement rare pour un gaucher. Parmi les débutants de la MLB avec plus de 30 manches sur la saison, Jésus Luzardo et Shane McClanahan sont les seuls gauchers en moyenne au nord de 96 MPH (bien que Carlos Rodon, Blake Snel et Aaron Ashby sont tous entre 95,5 MPH et 96 MPH).

BA attribue à Hall deux emplacements de rupture distincts – un curseur du milieu des années 80 et une balle courbe un peu plus douce – et les classe tous les deux comme des offres au moins supérieures à la moyenne. Le point de vente lui attribue également le solide changement qu’il a depuis longtemps dans son arsenal, lui donnant l’un des meilleurs répertoires pour tout jeune lanceur. Hall est apparu parmi les 60 meilleurs prospects de BA au cours de chacune des quatre dernières années, et il a obtenu le classement n ° 59 lors de la dernière mise à jour de la publication de la semaine dernière.

Cet arsenal d’élite s’est sans surprise traduit par de nombreuses bouffées au niveau des ligues mineures. Hall a attisé plus d’un tiers des adversaires à chaque arrêt depuis qu’il a atteint High-A en 2019. Cela comprend un taux de retrait massif de 36% sur 18 départs avec Triple-A Norfolk cette saison. Parmi les lanceurs de la Ligue internationale avec plus de 50 cadres, seul coéquipier Grayson Rodríguez (qui est largement considéré comme le meilleur espoir de lancer dans le sport) a frappé les frappeurs à un meilleur clip.

Contrairement à Rodriguez, cependant, Hall n’a pas encore systématiquement exploité son arsenal. Il a parcouru plus de 10% des frappeurs affrontés à chaque niveau et a distribué des passes gratuites à 13,9% des adversaires à Norfolk. Aucun partant qualifié de la grande ligue n’a un taux de marche proche de ce niveau, et c’est la troisième note la plus élevée parmi ce groupe de lanceurs de la Ligue internationale avec 50 manches ou plus. Les passes gratuites, associées à une moyenne au bâton élevée de 0,340 sur les balles en jeu contre lui, ont contribué à une MPM terne de 4,76 au cours de ses 70 premières manches Triple-A.

Néanmoins, les Orioles sont prêts à jeter un œil à Hall contre les frappeurs de la grande ligue dans ce qui est étonnamment une série charnière pour Baltimore. Ils ont une fiche de 58-53 sur l’année, à seulement un demi-match du club de Tampa Bay contre lequel il est susceptible de faire ses débuts pour la dernière place de Wild Card de la Ligue américaine. Les trois prochains matchs sont sans doute aussi importants que tous ceux que la franchise a joués depuis plus de cinq ans. Donner le ballon à Hall dans l’un de ces concours est une forte démonstration de confiance envers le joueur de 23 ans.

Hall est déjà sur la liste des 40 joueurs, ayant été ajouté la dernière intersaison pour l’empêcher d’être pris dans le repêchage de la règle 5 qui n’a jamais eu lieu. Il est dans la première de trois années d’option de ligue mineure et pourrait certainement rebondir entre Baltimore et Norfolk au cours des prochaines semaines. Nous avons déjà bien dépassé la date à laquelle Hall obtiendra soit une saison complète de temps de service, soit suffisamment pour avoir une possibilité sérieuse de se qualifier pour un arbitrage précoce en tant que joueur du Super Two après 2024. Même s’il est dans la cour des grands à partir de maintenant , il n’atteindra l’arbitrage qu’après la campagne 2025 et ne touchera l’agence libre qu’à l’intersaison 2028-29. Cette trajectoire pourrait être repoussée davantage par de futures options dans les ligues mineures.

.

Leave a Comment