On dirait que la saison de Kyle Hendricks est terminée (MISE À JOUR : Déchirure capsulaire)

MISE À JOUR : Oui, la saison de Kyle Hendricks est terminée. Il l’a confirmé, accompagné d’un nouveau diagnostic.

La dernière IRM a finalement montré un problème structurel :

Les IRM ne sont pas toujours limpides, c’est pourquoi vous verrez parfois un gars dans la situation de Hendricks, essayant de remonter après une IRM “propre”, ne pouvant pas le faire sans inconfort, réessayer, etc., et ce n’est que plus tard qu’il est montré sur une IRM qu’il y a réellement quelque chose qui ne va pas.

En ce qui concerne la blessure spécifique, j’avais en tête qu’une déchirure de la capsule de l’épaule est l’une des plus graves, mais rien dans les commentaires d’Hendricks ou dans les reportages ne semble suggérer que ce soit si grave. Peut-être y a-t-il des larmes beaucoup plus douces dont vous ne vous inquiétez pas autant car elles ne nécessitent pas de chirurgie ? Je l’admets, je vole un peu aveugle ici. J’imagine que nous en entendrons plus tout au long de l’intersaison. Cela semble être un bon signe – par rapport à ce type de blessure – qu’il y a encore de l’espoir qu’il puisse lancer avant le début de l’intersaison (ce qui, à son tour, semblerait mettre en place une intersaison assez normale ? c’est ce que Hendricks a dit est le plan, de toute façon) .

*Le message original suit.*

Kyle Hendricks a été fermé depuis début juillet avec une élongation à l’épaule qui ne veut tout simplement pas disparaître. Et bien qu’il y ait eu des nouvelles modérément positives il y a à peine six jours (il était apparemment en route pour l’Arizona pour commencer sa cure de désintoxication), il semble que toute chance d’un rebond agressif dans les ligues majeures soit désormais écartée.

Encore une fois, c’était déjà une possibilité (le résultat le plus probable, même) après la nouvelle de la semaine dernière, mais c’est maintenant confirmé : Kyle Hendricks ne prévoit pas de revenir chez les Cubs cette saison et se concentrera plutôt sur le bon déroulement de 2023.

En parlant de cela, voici les réflexions de Brett sur ce qui va suivre pour Kyle Hendricks lors de notre dernière discussion :

Hendricks, 32 ans, a affiché une MPM de 4,80 (4,83 FIP) en 84,1 manches (16 départs) cette saison.

Il a été facile de se débarrasser d’Hendricks avant l’heure à cause des difficultés de 2021 et des blessures de cette année, mais il a toujours la capacité de contribuer à l’équipe en 2023, sa dernière année sous contrat. Non, les Cubs ne pouvaient pas compter dessus, et ils ne pouvaient certainement pas le placer dans la première moitié de la rotation. Mais un vétéran à l’arrière ? Un mangeur de manches légèrement en dessous de la moyenne ? Chaque équipe en a besoin, même les équipes compétitives. Et, s’il est en parfaite santé et fait quelques ajustements ? Ce n’est pas comme si vous pouviez complètement exclure le possibilité d’un rebond à mi-rotation.

Quant au reste de cette saison, la rotation des Cubs est actuellement de quatre personnes avec Marcus Stroman, Justin Steele, Drew Smyly et Adrian Sampson. Keegan Thompson est également sur la photo, bien sûr, mais il est bien au-delà de son maximum de manches en une seule saison et est actuellement sur l’IL. Il semble probable que les Cubs seront TRÈS prudents avec lui le reste du chemin, ne le faisant potentiellement plus partir du tout (jusqu’à la saison prochaine). De même, Wade Miley a eu une mauvaise mise à jour sur les blessures plus tôt dans la journée et ne semble pas être une option de sitôt, c’est donc un autre nom de la liste.

Luke Farrell sera probablement l’un des partants de remplacement pour cette semaine, mais les Cubs ont 11 matchs au cours des 10 prochains jours, y compris un double en-tête, avant leur prochain jour de congé. Donc, quelqu’un d’autre devra être impliqué. Cela pourrait être Javier Assad, ou quelqu’un comme Caleb Kilian ou Hayden Wesneski, la perspective que les Cubs ont obtenue des Yankees pour Scott Effross à la date limite. Nous verrons.

Leave a Comment