McDonald’s va rouvrir des restaurants en Ukraine

Espace réservé pendant le chargement des actions d’article

Plus d’un mois après que le ministre ukrainien des Affaires étrangères a exhorté McDonald’s à relancer ses opérations dans le pays marqué par la bataille, le géant de la restauration rapide a annoncé qu’il commencerait à rouvrir certains de ses 109 restaurants, malgré la guerre en cours et les graves perturbations de la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise.

Dans une note de service, Paul Pomroy, vice-président senior des marchés internationaux, a déclaré que McDonald’s rouvrirait des restaurants à Kyiv, la capitale, et dans l’ouest de l’Ukraine, où “d’autres entreprises ont rouvert en toute sécurité”.

«Au cours des prochains mois, nous commencerons à travailler avec les fournisseurs pour acheminer les produits vers les restaurants, préparer les propriétés physiques à servir les clients, ramener les équipes et les employés des restaurants sur place et mettre en œuvre des procédures et des protocoles améliorés pour soutenir la sécurité de notre les gens et les clients », a écrit Pomroy dans le mémo.

En quittant la Russie, McDonald’s démantèle une relation de 30 ans

On ne sait pas combien de restaurants rouvriront et combien d’employés retourneront au travail. Un porte-parole de McDonald’s a refusé de fournir plus d’informations.

McDonald’s avait fermé tous ses restaurants en Ukraine le 24 février, lorsque la Russie a envahi le pays. Sous la pression du public, McDonald’s a également fermé temporairement ses 850 restaurants en Russie, y compris le site de Moscou qui a mis des années à ouvrir et est devenu le symbole d’une nouvelle ère dans les relations soviéto-occidentales. Contrairement à certaines autres chaînes, McDonald’s avait la capacité d’agir unilatéralement en fermant ses restaurants en Russie et en Ukraine. La société possède les 109 sites en Ukraine et plus de 80% en Russie, selon un document financier de la société.

McDonald’s a continué de payer les salaires de plus de 10 000 employés en Ukraine, a noté Pomroy dans sa note. En mai, McDonald’s a vendu l’intégralité de son portefeuille russe à un franchisé, Alexander Govor, qui a renommé les restaurants. En juin, Govor a ouvert 50 emplacements à Moscou et dans les environs sous le nom de Vkusno i Tochka, qui se traduit par « Tasty and that’s it », une référence au slogan russe de Mickey D’s : amusant et savoureux.

Le changement de marque russe aurait été un succès majeur, malgré un menu limité. Un cadre de la nouvelle société russe a déclaré avoir vendu près de 120 000 hamburgers le premier jour. Mais la relance russe a finalement rencontré des problèmes avec son approvisionnement en pommes de terre, que les dirigeants auraient imputés à une mauvaise récolte en Russie et aux sanctions internationales qui ont perturbé les importations. Les frites et les quartiers ne sont apparemment pas au menu de Vkusno i Tochka jusqu’à l’automne.

La Russie construit un remplaçant de McDonald’s “amusant et savoureux”

La chaîne d’approvisionnement semble également être une préoccupation pour McDonald’s, qui réintègre le marché ukrainien. Un média ukrainien a rapporté que, entre autres, les «sauces de McDonald’s sont fournies par l’usine de Chumak dans l’oblast de Kherson occupé par la Russie, qui ne fonctionne pas pour le moment». Un consultant en restauration a déclaré à la New Voice of Ukraine que McDonald’s pourrait devoir trouver différents fournisseurs pour les ingrédients.

Pourtant, les défis de la chaîne d’approvisionnement n’ont pas empêché Dmytro Kuleba, ministre ukrainien des Affaires étrangères, d’exhorter McDonald’s à retourner dans le pays, dont l’économie a été dévastée par la guerre. La Banque mondiale a estimé que l’économie ukrainienne se contracterait de 45 % cette année.

La réouverture des succursales de Mickey D’s en Ukraine “a également été évoquée auprès de nos contacts officiels avec le gouvernement américain, car McDonald’s est l’une des marques américaines les plus connues. Le processus est en cours », a déclaré Kuleba en juin, selon la nouvelle voix de l’Ukraine.

L’ancien McDonald’s de Moscou rouvre ses portes sans Big Mac

Dans sa note, Pomroy a reconnu que les responsables ukrainiens avaient déclaré à McDonald’s que la reprise des opérations soutiendrait l’économie et la population du pays.

Mais Pomroy a également ajouté: «Nous avons longuement parlé à nos employés qui ont exprimé un fort désir de retourner au travail et de voir nos restaurants en Ukraine rouvrir, où il est sûr et responsable de le faire. Ces derniers mois, la conviction que cela soutiendrait un petit mais important sentiment de normalité s’est renforcée.

Un restaurateur ukrainien a déclaré au New Voice que la décision de McDonald’s de rouvrir était autant une décision politique qu’une décision commerciale.

C’était un “bon signal que le monde civilisé soutient l’Ukraine”, a déclaré Maxim Khramov, copropriétaire de la chaîne Pastateca, au média. “McDonald’s est plus que de la nourriture – c’est un indicateur qui montre l’attitude de la communauté internationale envers notre pays.”

Leave a Comment