Les tartes aux myrtilles sont assez petites pour contenir, assez grandes pour un dessert satisfaisant.

Ne me demandez pas pourquoi dans cette chaleur torride, et après avoir empilé une pleine corde de bois pour l’hiver, j’ai été inspiré pour faire des tartes aux myrtilles.

C’est peut-être parce que les myrtilles sont de saison. Ou peut-être que je n’ai pas pu résister après avoir vu les photos alléchantes et carrément mignonnes sur King Arthur’s et d’autres sites.

Quoi qu’il en soit, j’ai tellement aimé faire des tartes à la main que j’ai décidé de partager la recette du roi Arthur, légèrement adaptée.

Les tartes à la main sont assez petites pour être ramassées mais assez grandes pour un dessert satisfaisant.

Les composants peuvent être préparés à l’avance.

La croûte prend du temps, mais vaut la technique de rouler, plier et refroidir qui développe une fausse pâte feuilletée incroyablement feuilletée et tendre.

J’espère vraiment que vous vous essayerez à faire des tartes à la main. Nous les avons tellement aimés que je vais les refaire, peut-être la prochaine fois avec des fruits différents.

Tartes aux bleuets

Placer la garniture au centre de chaque carré.

Ingrédients

Croûte

2 tasses de farine tout usage (fouetter avant de mesurer – la farine se dépose – et mesurer en versant la farine dans une tasse avec une cuillère, puis niveler pour une mesure plus précise)

3/4 cuillère à café de sel

1/2 cuillère à café de levure chimique

16 cuillères à soupe de beurre non salé, réfrigéré (si vous utilisez du beurre salé, réduisez le sel à 1/2 cuillère à café)

1/2 tasse de crème sure régulière, non faible en gras

Remplissage

2 tasses de bleuets, frais ou surgelés

2 cuillères à soupe de fécule de maïs pour le frais, 2-1/2 pour le surgelé

1/3 tasse plus 1 cuillère à soupe de sucre

Quelques traits de sel

1 cuillère à soupe ou plus, au goût, jus de citron

Des instructions

Pâte bien mélangée avant de pétrir.

Pâtisserie

Fouetter la farine, le sel et la levure chimique.

Couper le beurre en tranches de 1/4″, puis en 4 morceaux.

Ajouter le beurre au mélange de farine et faire un mélange grossier / friable. Laissez la majeure partie du beurre en gros morceaux de la taille d’un pois.

Ajouter la crème sure et remuer jusqu’à ce que le mélange se rassemble en morceaux.

Démoulez sur une surface farinée et pétrissez plusieurs fois pour le rassembler.

Façonner la pâte en une bûche grossière de 8 po, rouler en rectangle de 8 x 10 po, puis saupoudrer les deux côtés de farine.

En commençant par l’extrémité la plus courte, pliez en 3 comme une lettre commerciale.

Retournez-le, tournez-le à 90 degrés et roulez à nouveau dans un rectangle de 8 x 10 pouces. Pliez à nouveau en 3.

Envelopper, réfrigérer 30 minutes ou jusqu’à une journée.

Remplissage

Cuire les ingrédients à feu doux, en remuant fréquemment, jusqu’à ce qu’ils deviennent assez épais, environ 5 minutes. Cool.

Garniture

1 oeuf, battu

Sucre

Assemblée

Rita Heikenfeld

Préchauffer le four à 425 et placer la grille au milieu.

Tapisser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.

Abaisser la pâte en un carré de 14 x 14 po. (Si trop difficile à rouler, laissez reposer quelques minutes.)

Découpez 16 carrés d’environ 3-1/2″ chacun.

Répartir la garniture sur 8 carrés d’une cuillère à soupe comble chacun.

Badigeonner d’oeuf battu sur les bords.

Découpez un évent transversal dans les 8 carrés restants.

Garnir chaque carré rempli d’un carré ventilé, sceller les bords avec une fourchette.

Badigeonner le dessus d’oeuf battu et saupoudrer de sucre. (Recette dit mousseux grossier; j’en avais régulièrement.)

Placer sur feuille. Cuire au four 18-20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés/dorés.

Refroidir 20 minutes. Prendre plaisir.

Conserver, couvert, à température ambiante pendant quelques jours, ou congeler.

Dorer le lys :

Saupoudrer de sucre en poudre avant de servir.

Pas le temps de faire de la pâtisserie ?

Laissez-vous tenter – utilisez une croûte réfrigérée.

Leave a Comment