Les Rangers localisent le corps d’un alpiniste sur le Denali en Alaska

ANCHORAGE, Alaska (AP) – Les gardes du parc national de l’Alaska ont localisé vendredi le corps du premier alpiniste enregistré de l’année sur le plus haut sommet d’Amérique du Nord.

Parce qu’il est si tôt dans la saison d’escalade, Matthias Rimml, un guide de montagne professionnel de 35 ans du Tyrol, en Autriche, était seul sur la partie supérieure de Denali, une montagne de 20 310 pieds (6 190 mètres) à environ 240 miles (386 kilomètres) au nord d’Anchorage. La saison d’escalade s’étend généralement de mai à mi-juillet.

D’autres alpinistes et rangers campent sous le niveau de 14 000 pieds (4 267 mètres).

Rimml n’avait pas été considéré comme en retard par rapport à sa date de retour prévue et à l’approvisionnement en nourriture et en carburant, selon les responsables du parc national et de la réserve de Denali. Cependant, un ami qui recevait des enregistrements périodiques de Rimml a contacté les gardes alpinistes mardi après n’avoir pas reçu d’appel pendant des jours, ont indiqué des responsables dans un communiqué.

Les responsables du parc ont déclaré que Rimml était déjà acclimaté à l’altitude en raison des récentes ascensions. Il avait prévu de gravir le Denali « style alpin » ou de voyager rapidement avec un équipement léger. Son objectif était d’atteindre le sommet en cinq jours même s’il transportait suffisamment de carburant et de nourriture pour durer 10 jours.

L’expédition Denali moyenne est de 17 à 21 jours pour un aller-retour, les grimpeurs atteignant le sommet le jour 12 ou 13, selon le National Park Service.

Rimml a commencé son ascension le 27 avril depuis le camp de base du glacier Kahiltna à 7 200 pieds (2 194 mètres), ont indiqué des responsables.

Son dernier appel connu à son ami remonte au 30 avril, lorsqu’il a signalé qu’il était fatigué mais pas en détresse. Rimml a signalé son emplacement juste en dessous du col Denali, à 18 200 pieds (5 547 mètres) d’altitude sur le contrefort ouest, l’itinéraire le plus populaire pour les grimpeurs de Denali.

Mercredi, un pilote et un garde alpiniste dans un hélicoptère du National Park Service ont cherché Rimml. Les nuages ​​intermittents n’ont pas permis une recherche approfondie, mais ils n’ont vu aucun signe de lui.

Ils ont vu sa tente à 14 000 pieds (4 267 mètres) mais n’ont observé aucune activité récente, selon le communiqué. Les vents violents et le mauvais temps ont empêché l’hélicoptère d’atterrir au camping, mais l’hélicoptère est revenu jeudi alors que le temps était meilleur. Les Rangers ont confirmé que Rimml n’était pas retourné à la tente.

Les nuages ​​ont empêché l’hélicoptère de voler au-dessus de 17 200 pieds (5 243 mètres) jeudi, mais la porte-parole du parc Maureen Gualtieri a déclaré à l’Associated Press qu’un hélicoptère avec deux rangers à bord avait décollé vendredi matin de Talkeetna, la communauté la plus proche, pour reprendre les recherches.

Le corps de Rimml a été repéré dans la zone de chute sous le col de Denali lors de la recherche aérienne, ont déclaré les responsables du parc vendredi soir dans un communiqué.

Rimml est probablement tombé sur la traversée abrupte entre Denali Pass à 18 200 pieds (5 547 mètres) et le plateau de 17 200 pieds (5 243 mètres), un tronçon notoirement perfide de la route West Buttress, ont déclaré des responsables. Treize grimpeurs, dont Rimml, sont morts dans des chutes le long de cette traversée, la majorité survenant lors de la descente, selon le communiqué.

Les efforts de récupération ne seront pas tentés tant qu’une patrouille de gardes du parc national ne sera pas acclimatée à la haute altitude.

Les conditions météorologiques sur la montagne ont été froides, ce qui, selon les responsables du parc, est normal à cette période de l’année. Les maximums diurnes ont été d’environ moins 25 degrés Fahrenheit (-3,89 degrés Celsius) avec des vents aux deux camps de base enregistrant jusqu’à 30 mph (48 km/h). Cinq pouces (13 centimètres) de neige fraîche sont tombés la semaine dernière sur la haute montagne.

Sur le site de son entreprise de guideRimml dit qu’il a toujours été proche des montagnes et de la nature.

Il a suivi une formation de menuisier après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires. En 2015, après avoir terminé son service militaire, Rimml est devenu moniteur de ski indépendant en Autriche et hors d’Europe.

Il est devenu guide de montagne professionnel en 2015, la quatrième génération de sa famille à le faire, indique sa biographie. Sa spécialité était les tournées combinées longues et techniquement difficiles.

.

Leave a Comment