Les exportations de céréales ukrainiennes via la Pologne et la Roumanie sont confrontées à des goulots d’étranglement, selon le vice-ministre des Affaires étrangères

SINGAPOUR, 12 juin (Reuters) – L’Ukraine a établi deux routes via la Pologne et la Roumanie pour exporter des céréales et éviter une crise alimentaire mondiale, bien que des goulots d’étranglement aient ralenti la chaîne d’approvisionnement, a déclaré dimanche le vice-ministre des Affaires étrangères de Kyiv.

Dmytro Senik a déclaré que la sécurité alimentaire mondiale était menacée parce que l’invasion de l’Ukraine par la Russie avait stoppé les exportations de céréales de la mer Noire de Kyiv, provoquant des pénuries généralisées et une flambée des prix.

L’Ukraine est le quatrième exportateur mondial de céréales et elle affirme qu’il y a environ 30 millions de tonnes de céréales stockées sur le territoire ukrainien qu’elle essaie d’exporter par route, rivière et rail. Lire la suite

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

L’Ukraine était en pourparlers avec les États baltes pour ajouter un troisième corridor pour les exportations alimentaires, a déclaré Senik.

Il n’a pas donné de détails sur la quantité de grain déjà acheminée ou qui serait acheminée par ces routes.

Le vice-ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Senik, s’adresse à Reuters lors du 19e dialogue Shangri-La à Singapour le 12 juin 2022. REUTERS/Caroline Chia

“Ces routes ne sont pas parfaites car elles créent certains goulots d’étranglement, mais nous faisons de notre mieux pour développer ces routes en attendant”, a-t-il déclaré à Reuters en marge d’un sommet asiatique sur la sécurité à Singapour.

Le système ferroviaire ukrainien fonctionne sur un gabarit différent de celui des voisins européens tels que la Pologne, de sorte que le grain doit être transféré dans différents trains à la frontière où il n’y a pas beaucoup d’installations de transfert ou de stockage.

Le réacheminement des céréales vers la Roumanie implique le transport par chemin de fer vers les ports du Danube et le chargement des cargaisons sur des barges pour naviguer vers le port de Constanta, un processus complexe et coûteux. Lire la suite

Moscou, qui qualifie la guerre d’opération militaire spéciale et nie avoir touché des cibles civiles et agricoles, blâme les sanctions occidentales contre la Russie et les mines marines imposées par l’Ukraine pour la baisse des exportations alimentaires et la hausse des prix mondiaux. C’est aussi un important exportateur de céréales.

La guerre en Ukraine a dominé les débats lors de la réunion de Singapour, le Dialogue Shangri-La. Le président ukrainien Volodymyr Zelenskiy s’est adressé aux délégués par liaison vidéo samedi, leur disant que le soutien de leurs nations était crucial non seulement pour vaincre l’invasion russe, mais pour préserver l’ordre fondé sur des règles. Lire la suite

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Montage par Raju Gopalakrishnan et Elaine Hardcastle

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

.

Leave a Comment