Le yuan chinois pourrait-il remplacer le dollar américain en tant que monnaie dominante dans le monde ? Voici comment la suprématie commerciale de la nation asiatique renforce rapidement son statut de réserve

Le yuan chinois pourrait-il remplacer le dollar américain en tant que monnaie dominante dans le monde ? Voici comment la suprématie commerciale de la nation asiatique renforce rapidement son statut de réserve

L’économie chinoise a connu un immense succès par la plupart des mesures. Son produit intérieur brut (PIB) de 17,7 billions de dollars est le deuxième derrière les États-Unis. C’est également la troisième plus grande nation commerçante au monde, derrière les États-Unis et l’UE.

Cependant, la monnaie chinoise — le renminbi — ne représente que 3 % du commerce mondial. Comparez cela à la part de marché de 87 % du dollar américain. Malgré sa puissance économique et politique, le pays ne domine pas le flux mondial de monnaie fiduciaire. Maintenant, il cherche à changer cela.

Voici le plan de plusieurs milliards de dollars et de plusieurs décennies de la Chine pour remplacer le dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale.

Ne manquez pas

Comment les monnaies accèdent-elles au statut de réserve ?

L’obtention du statut de monnaie de réserve n’est pas un processus formel. Au lieu de cela, c’est comme gagner un concours de popularité.

La monnaie la plus populaire pour le commerce mondial et le commerce transfrontalier apparaît comme la monnaie de réserve de facto. La « popularité » d’une monnaie repose simplement sur la perception de sécurité et de résilience du pays émetteur. Il s’agit de l’actif ou de la devise que la plupart des banques centrales du monde préfèrent détenir en réserve, c’est pourquoi l’actif dominant obtient le label de « devise de réserve ».

Depuis 1450, il y a eu six grandes périodes de monnaie de réserve. Le Portugal a dominé les réserves mondiales jusqu’en 1530, lorsque l’Espagne est devenue plus forte. Les devises émises par les Pays-Bas et la France ont dominé le commerce mondial pendant une grande partie des XVIIe et XVIIIe siècles. Mais l’émergence de l’empire britannique fit de la livre sterling la monnaie de réserve jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale.

Le dollar américain a supplanté la livre juste au moment où l’Amérique gagnait en supériorité économique sur la Grande-Bretagne. Plus de 75 % des transactions mondiales ont été réalisées en dollars américains depuis 2008. Le dollar représente également plus de 60 % des émissions de dette extérieure et 59 % des réserves des banques centrales mondiales.

Bien que l’emprise du dollar sur tous ces marchés et instruments ait progressivement diminué ces dernières années, aucune autre devise ne se rapproche de ces niveaux. Le renminbi chinois n’est certainement pas une alternative viable, mais les tendances géopolitiques et macroéconomiques soutiennent sa montée en puissance.

Le plan de la Chine

Cette année, les dirigeants chinois ont clairement indiqué qu’ils souhaitaient renforcer le profil du renminbi en tant que monnaie de réserve. L’économie et les flux commerciaux de la Chine sont suffisamment importants pour soutenir une telle décision. Cependant, le pays doit maintenant convaincre les banquiers centraux étrangers de commencer à détenir le yuan chinois (l’unité principale du renminbi) en réserve.

En juillet, la Banque populaire de Chine a annoncé une collaboration avec cinq pays et la Banque des règlements internationaux pour y parvenir. La Chine, ainsi que l’Indonésie, la Malaisie, Hong Kong, Singapour et le Chili contribueraient chacun 15 milliards de yuans, soit environ 2,2 milliards de dollars, à l’arrangement de liquidité en renminbi.

Pendant ce temps, le yuan chinois est déjà devenu une monnaie de réserve de facto en Russie. Les dirigeants russes se sont tournés vers la Chine après avoir fait face à des sanctions de l’Occident en raison de son invasion de l’Ukraine plus tôt cette année. Aujourd’hui, 17 % des réserves de change de la Russie sont libellées en yuan. Le yuan est également la troisième devise la plus demandée à la Bourse de Moscou.

Au fur et à mesure que ces partenariats se renforcent, le statut du yuan en tant que monnaie de réserve pourrait être encore renforcé.

L’impact mondial

Des économistes dont Barry Eichengreen de l’Université de Californie à Berkeley et Camille Macaire de la banque centrale française ont publié un article analysant le potentiel du yuan en tant que monnaie de réserve. Les chercheurs soutiennent que le remplacement du dollar ne sera ni facile ni rapide. Cependant, ils ont trouvé des preuves que les réserves de yuans augmentaient régulièrement dans les pays qui avaient des relations commerciales plus étroites avec la Chine.

Cette influence grandissante pourrait faire du yuan une alternative au dollar américain dans un monde « multipolaire ». En d’autres termes, la Chine pourrait réduire l’influence du dollar au fil du temps. Les auteurs de l’étude ont déclaré que la position actuelle du renminbi était similaire à celle du dollar américain dans les années 1950. Sur la base de ce commentaire, il pourrait s’écouler quelques décennies avant que le yuan n’atteigne la parité.

Si les prévisions sont correctes, les investisseurs à long terme devraient envisager une certaine exposition aux actifs libellés en yuan et aux actions chinoises générant des bénéfices importants en yuan.

Que lire ensuite

Cet article fournit uniquement des informations et ne doit pas être interprété comme un conseil. Il est fourni sans garantie d’aucune sorte.

Leave a Comment