L’Allemagne annonce l’interdiction des drapeaux ukrainiens lors du défilé du Jour de la Victoire de la Seconde Guerre mondiale : “Une gifle au visage”

NOUVEAUVous pouvez désormais écouter les articles de Fox News !

Les responsables de l’application des lois en Allemagne ont averti les résidents qui assistent aux célébrations du défilé militaire du Jour de la Victoire à Berlin, commémorant la fin de la Seconde Guerre mondiale, de ne pas apporter de drapeaux ukrainiens ou russes, ont déclaré les autorités berlinoises.

Dans un communiqué vendredi, les autorités berlinoises ont déclaré qu’elles ne souhaitaient pas que la discorde de leurs voisins européens impacte la politique de leur pays à l’occasion du 77e anniversaire de la fin de la guerre.

La sénatrice de l’Intérieur Iris Spranger a fait écho à ce sentiment, ajoutant : “Il est important d’empêcher les provocations et les escalades”, a rapporté le RND.

LES RENSEIGNEMENTS UKRAINIENS DIT QUE LA GUERRE DE LA RUSSIE POURRAIT TERMINER EN SEPTEMBRE

Un participant au rassemblement central de la Confédération allemande des syndicats (DGB) pour la Saxe se tient devant un drapeau “Stop Poutine, Stop War” aux couleurs de l’Ukraine sur la place du marché à Leipzig le 1er mai 2022.
(Photo de Jan Woitas/photo alliance via Getty Images)

“L’acte de mémoire ainsi que le respect des mémoriaux et des monuments doivent être préservés dans le contexte de la guerre d’agression actuelle de la Russie en Ukraine”, a déclaré la police de Berlin. “Il ne faut pas permettre à la guerre de déborder dans des conflits ou des disputes à Berlin au-delà du discours démocratique.”

Les drapeaux ukrainiens et russes seront également interdits sur les monuments locaux illustrant la défaite de la Russie face aux Allemands nazis.

“Nous protégerons la commémoration digne de 15 mémoriaux et monuments grâce à des réglementations complètes conçues pour empêcher toute confrontation sur ces sites”, a déclaré la chef de la police Barbara Slowik, qui a également annoncé l’interdiction de la musique militaire. “Dans le même temps, nous prenons des mesures contre toute forme de soutien, d’approbation ou même de glorification de la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine, en particulier lors de rassemblements.”

Lors d'une manifestation dans le jardin supérieur du château contre le déploiement militaire russe en Ukraine, une femme tient une pancarte avec l'inscription ""Arrêtez Poutine""  dans sa main le 13 mars 2022.

Lors d’une manifestation dans le jardin supérieur du château contre le déploiement militaire russe en Ukraine, une femme tient une pancarte avec l’inscription “”Stop Poutine”” dans sa main le 13 mars 2022.
(Photo de Christoph Schmidt/alliance photo via Getty Images)

LE NOMBRE DE MORTS CIVILS EN UKRAINE DÉPASSE 3 000, DIT L’ONU

L’ambassadeur ukrainien Andriy Melnyk a exprimé sa frustration face à l’interdiction, la qualifiant de “gifle”.

“Nous sommes choqués que la police de Berlin ait interdit le port de drapeaux liés à l’Ukraine les 8 et 9 mai”, a déclaré Melnyk à RND. “C’est une gifle pour l’Ukraine et une gifle pour le peuple ukrainien”, a poursuivi l’ambassadeur.

Drapeau ukrainien

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Melnyk a ajouté: “Que le port public du drapeau ukrainien dans la capitale fédérale est interdit, tout comme le drapeau russe, en vertu duquel les pires crimes de guerre sont commis jour et nuit contre la population civile ukrainienne et des dizaines de milliers d’Ukrainiens, de femmes, et des enfants, sont assassinés de sang-froid, est un énorme scandale. Cela montre non seulement un manque de tact, mais c’est aussi une décision politique catastrophique.

Leave a Comment