La recette végétalienne de Meera Sodha pour le curry thaï à la courge aigre-douce | Nourriture et boisson végétaliennes

One de mes plaisirs terrestres préférés est un curry thaï. Pendant des années, mon préféré était le type de curry vert que l’on ne trouve que dans les cuisines thaïlandaises situées dans les pubs anglais (un phénomène merveilleux), mais après un récent voyage à Phuket, cela a été supplanté par Gaeng Som, ou curry aigre-piquant. C’est extrêmement vivifiant et sauvé d’une acidité alléchante par une touche de douceur et un peu de chaleur. Le plat original est clair et moelleux, ce qui fonctionne sous le soleil brûlant de la Thaïlande, mais j’ai ajouté des noix de cajou pour lui donner une sauce soyeuse et riche qui convient mieux au climat britannique automnal.

Curry thaï à la courge aigre-douce

Attention aux sauces de poisson vegan : certaines vont ruiner ce plat, car elles ont du goût rien comme la sauce de poisson. Le seul que j’ai trouvé qui fonctionne bien est la sauce « poisson » végétarienne de Thai Taste.

Préparation 15 minutes
Cuisiner 45 minutes
Sert 4

100g de noix de cajou
1 courge musquée
(1 kg)
L’huile de colza
Sel de mer fin
4 échalotes bananes
pelé et haché grossièrement (170g)
8 gousses d’ailpelé et haché
4 piments rouges thaïlandais (8g), haché
40 g de gingembre fraisavec peau, haché
1½ cuillère à café de curcuma moulu
2 cuillères à soupe de jus de citron vert
(de 1 à 2 citrons verts)
1 cuillère à soupe de sucre semoule
60 g de pâte de tamarin
3 cuillères à soupe de sauce de poisson végétarienne
(voir intro; vérifiez l’étiquette si vous avez besoin qu’il soit sans gluten)
½ chou de Milan (200g), coupé en rubans de 1½cm d’épaisseur
Riz au jasminservir

Chauffer le four à 220C (ventilateur 200C)/425F/gaz 7 et tapisser une plaque allant au four de papier sulfurisé (réutilisable, idéalement).

Mettre les noix de cajou dans un petit bol résistant à la chaleur, couvrir d’eau bouillante et laisser tremper.

Équeutez et coupez la courge, puis coupez d’abord le ventre, puis en quartiers. Retirez et jetez (ou réutilisez) les graines, puis coupez chaque quartier en quartiers de 4 cm de large. Frotter deux cuillères à soupe d’huile sur les quartiers, saupoudrer de sel et déposer les quartiers sur le plateau tapissé. Cuire au four pendant 15 minutes, retourner sur les autres côtés, cuire encore 15 minutes, puis retirer du four.

Passons maintenant à la pâte de curry. Égouttez les noix de cajou et mettez-les dans un mélangeur avec les échalotes, l’ail, les piments, le gingembre, le curcuma, le jus de citron vert, le sucre, six cuillères à soupe d’eau, trois cuillères à soupe d’huile et une cuillère à café et demie de sel. Blitz à une pâte.

Mettez quatre cuillères à soupe d’huile dans une grande casserole à feu moyen et, une fois l’huile chaude, grattez la pâte du mélangeur. Cuire, en remuant souvent, pendant cinq minutes, puis ajouter la pâte de tamarin, la sauce “poisson” et un litre d’eau. Remuer, puis ajouter le chou et la courge rôtie, et porter le mélange à ébullition. Baissez le feu pour laisser mijoter pendant 10 minutes, ou jusqu’à ce que le chou soit tendre, puis goûtez et ajustez l’assaisonnement, en ajoutant plus de sauce de poisson pour le goût salé ou de citron vert, si vous le souhaitez.

Versez le curry dans des bols et servez avec du riz au jasmin.

Leave a Comment