La recette du plateau Fattoush transforme la salade de pain du Moyen-Orient en une fête

Assiette Fatouche

Temps total:35 minutes

Portions :6 à 8 (donne 12 tasses)

Temps total:35 minutes

Portions :6 à 8 (donne 12 tasses)

Commentaire

La langue évolue, les recettes aussi. Celui-ci fournit un exemple des deux.

En le réalisant – et plus encore en écrivant à ce sujet – je n’arrêtais pas de penser à un vieil ami, un ancien collègue rédacteur en chef qui, comme beaucoup d’entre nous, est peut-être un peu pédant. Je pensais en particulier à la façon dont chaque fois que les rédacteurs culinaires de notre publication décriraient la tendance des restaurants à retravailler un plat en ses composants séparés, il se lancerait dans une diatribe s’ils osaient utiliser le mot «déconstruire» ou l’une de ses formes. La déconstruction ne devrait s’appliquer qu’à la forme spécifique d’analyse littéraire et philosophique qui prend le nom, a-t-il soutenu, et pas simplement à l’idée de briser quoi que ce soit en ses parties.

Autant j’aime défendre certaines idées traditionnelles sur la langue – ne me lancez pas sur “littéralement”, par exemple – je n’ai jamais acheté celle-ci. C’est peut-être parce que je n’ai jamais étudié l’analyse littéraire ou philosophique de la même manière que lui, mais je n’ai jamais compris le mal de l’usage plus informel. Plus important encore, je ne pourrais jamais trouver un meilleur terme pour faire comprendre rapidement à la plupart des lecteurs (en particulier ceux qui n’ont pas de diplôme de philosophie) que, par exemple, un chef pâtissier jouait avec la forme en présentant des cuillerées séparées de crème au citron, de crème de guimauve et de sablés comme ” tarte au citron meringuée.”

Quoi qu’il en soit, sans vouloir vous offenser, John, mais la recette qui me passionne cette semaine est une fattoush déconstruite, la salade de pain du Moyen-Orient. Traditionnellement fait avec des restes de pita, des légumes de saison et une vinaigrette qui comprend le sumac aux épices acidulées, le fattoush est aussi populaire dans tout le Levant que la panzanella en Italie.

Je considère toujours le fattoush comme une affaire décontractée, qui rassemble ce qui a l’air bien. Dans son magnifique nouveau livre de recettes “In Praise of Veg”, Alice Zaslavsky pousse l’approche décontractée encore plus loin : plutôt que de superposer ou de mélanger le fattoush, elle suggère d’arranger ses éléments – tomates, concombres, poivrons, chips de pita grillées et une vinaigrette citronnée – en piles séparées sur un grand plateau et laisser vos convives se combiner à volonté. Pour ajouter des protéines et en faire un plat principal, j’aime ajouter un tas de pois chiches – une légumineuse bien-aimée non seulement dans ma maison, mais dans la patrie du fattoush.

Puisque l’idée ici est que tout le monde autour de la table peut faire la salade qu’il veut, en construisant ses bouchées parfaites, peut-être que déconstruire n’est pas le bon mot après tout. Avec cette recette, vous arrivez à reconstituer du fattoush.

Prenez de l’avance : Les croustilles de pita peuvent être préparées et conservées dans un récipient hermétique à température ambiante jusqu’à 5 jours avant de préparer le plateau.

Remarques sur le stockage : Réfrigérer jusqu’à 5 jours, de préférence avec les pitas et la vinaigrette séparés du reste de la salade.

Où acheter: Le sumac peut être trouvé dans les épiceries méditerranéennes, du Moyen-Orient et internationales, ainsi qu’en ligne.

Voulez-vous enregistrer cette recette ? Cliquez sur l’icône de signet sous la taille de la portion en haut de cette page, puis accédez à Ma liste de lecture dans votre profil d’utilisateur washingtonpost.com.

Faites évoluer cette recette et obtenez une version de bureau imprimable ici.

  • 1/2 tasse d’huile d’olive extra vierge
  • 1/4 tasse de jus de citron frais
  • 3 gousses d’ail finement râpées ou pressées
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • 1/4 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu
  • 2 1/2 livres de tomates fraîches, de préférence un mélange de formes, de tailles et de couleurs, évidées si nécessaire et coupées en rondelles et/ou en quartiers
  • 3 à 4 petits concombres (12 onces au total), tranchés
  • 1 poivron rouge, équeuté, évidé et tranché
  • Une boîte (15 onces) de pois chiches sans sel ajouté, égouttés et rincés (ou 1 1/2 tasse de pois chiches cuits)
  • 1/2 oignon rouge moyen (3 onces), finement tranché
  • 1 cuillère à café de sumac moulu (peut remplacer le mélange d’épices za’atar)
  • 1 cuillère à soupe de persil plat frais haché
  • 1 cuillère à soupe de menthe fraîche hachée
  • Quartiers de citron, pour servir
  • 4 petits pains pita ou 2 gros pains pita (6 onces), coupés en triangles
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge

Placer une grille au milieu du four et préchauffer à 450 degrés.

Préparez la salade : dans un petit bol, fouettez ensemble l’huile d’olive, le jus de citron, l’ail, le sel et le poivre jusqu’à ce qu’ils soient combinés. Goûtez et assaisonnez avec plus de sel et/ou de poivre au besoin.

Dans un grand plat de service, disposer les tomates, les concombres, le poivron, les pois chiches et l’oignon. Saupoudrer de sumac et arroser avec 1/4 tasse de vinaigrette.

Préparez le pita croustillant : pendant que la salade repose et que les saveurs se mélangent, sur une grande plaque à pâtisserie à rebords, mélangez les triangles de pita avec l’huile d’olive et étalez-les. Faire griller environ 10 minutes, en tournant au besoin, jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants.

Disposez les triangles de pita sur le plateau. Saupoudrer d’herbes et servir avec les quartiers de citron et le reste de la vinaigrette.

Par portion (1 1/2 tasses), basé sur 8

Calories : 299 ; Matières grasses totales : 19 g ; Lipides saturés : 3 g ; Cholestérol : 0 mg ; Sodium : 290 mg ; Glucides : 30 g ; Fibres alimentaires : 5 g ; Sucre : 6 g ; Protéines : 6 g

Cette analyse est une estimation basée sur les ingrédients disponibles et cette préparation. Il ne doit pas se substituer aux conseils d’un diététicien ou d’un nutritionniste.

Adapté de “L’éloge de Veg” d’Alice Zaslavsky (Appétit, 2022).

Testé par Joe Yonan ; questions par e-mail à voraciously@washpost.com.

Faites évoluer cette recette et obtenez une version de bureau imprimable ici.

Parcourez notre outil de recherche de recettes pour plus de 9 800 recettes post-testées.

Avez-vous fait cette recette? Prenez une photo et identifiez-nous sur Instagram avec #mangervoracement.

Leave a Comment