La recette de la relish aux canneberges de Susan Stamberg revient – avec un voyage dans les archives : NPR

Dans son livre de cuisine de 1796, cuisine américaine, Amelia Simmons recommande de servir la dinde ou d’autres volailles “avec des oignons bouillis et de la sauce aux canneberges, des mangues, des cornichons ou du céleri”. Peu de temps après (plus ou moins 180 ans), Susan Stamberg a commencé à partager la recette de relish aux canneberges de sa belle-mère sur NPR.

Bibliothèque du Congrès


masquer la légende

basculer la légende

Bibliothèque du Congrès


Dans son livre de cuisine de 1796, cuisine américaine, Amelia Simmons recommande de servir la dinde ou d’autres volailles “avec des oignons bouillis et de la sauce aux canneberges, des mangues, des cornichons ou du céleri”. Peu de temps après (plus ou moins 180 ans), Susan Stamberg a commencé à partager la recette de relish aux canneberges de sa belle-mère sur NPR.

Bibliothèque du Congrès

La dinde et la sauce aux canneberges étaient-elles sur la table lors du premier Thanksgiving ? Il y a beaucoup de suppositions, mais l’historienne de l’alimentation Pamela Cooley dit qu’il n’y a aucune trace officielle que les pèlerins et les Amérindiens aient mangé de la dinde et des canneberges lors de cette fête de 1621. Aucune trace officielle dans les journaux du jour, ou les journaux, ou Martha Stewart vivants.

Ce n’est qu’en 1796, lorsque le premier livre de cuisine américain a été publié, que la dinde et les canneberges ont été liées dans l’impression. Le livre s’appelait — (prêt pour ça ?!) — La cuisine américaine, ou, L’art d’habiller les viands, les poissons, les volailles et les légumes : et les meilleures manières de faire des pâtes, des choux, des tartes, des tartes, des puddings, des crèmes et des conserves : et toutes sortes de gâteaux, de l’impérial à l’aplomb gâteau nature, adapté à ce pays, et à toutes les classes de la vie.

(Vous pouvez parcourir le tout ici.) L’auteur du 18ème siècle Amelia Simmons a dit de servir de la dinde avec des canneberges sauce, mais je n’ai pas donné de recette.

NPR remédie à cet oubli chaque année, en me permettant gracieusement de partager celle de Mama Stamberg avec notre public. D’une part, ce n’est pas un sauce du tout – cette recette de Thanksgiving que j’ai offerte au public de NPR pendant des décennies. C’est un délice. Canneberge de Mama Stamberg goût.

C’est la tradition : chaque année, Susan Stamberg diffuse en douce la recette de relish aux canneberges de sa belle-mère.

Ariel Zambelich/NPR


masquer la légende

basculer la légende

Ariel Zambelich/NPR


C’est la tradition : chaque année, Susan Stamberg diffuse en douce la recette de relish aux canneberges de sa belle-mère.

Ariel Zambelich/NPR

Et donc, pour 2022, c’est parti.

Relish aux canneberges de Mama Stamberg

2 tasses de canneberges crues entières, lavées
1 petit oignon
3/4 tasse de crème sure
1/2 tasse de sucre
2 cuillères à soupe de raifort en bocal (“le rouge est un peu plus doux que le blanc”)
Broyer les baies crues et l’oignon ensemble.
Ajouter tout le reste et mélanger.
Mettre dans un récipient en plastique et congeler.

Comme Susan Stamberg l’a appris longtemps après ses débuts à la radio, sa belle-mère a obtenu la recette d’un 1959 New York Times extrait de la recette de relish aux canneberges de Craig Claiborne. En 1993, lorsqu’elle a appelé pour s’excuser de ne pas l’avoir crédité, Claiborne a déclaré: “Susan, je suis tout simplement ravie. Nous avons tiré plus de kilomètres, vous et moi, de cette recette que presque tout ce que j’ai imprimé.”

Tôt le matin de Thanksgiving, déplacez-le du congélateur au réfrigérateur pour le décongeler. (Il devrait encore y avoir quelques petits éclats glacés.)

La relish sera épaisse, crémeuse et rose vif. (OK, Pepto Bismol rose, selon certains auditeurs mal guidés.) Il a un goût acidulé qui tranche et rehausse la dinde et la sauce. C’est aussi bon sur les sandwichs à la dinde du lendemain et avec le rosbif.

Donne 1 pinte et 1/2.

C’est ça. Simple comme une tarte à la viande hachée et beaucoup plus savoureuse.

Retour sur un peu d’histoire.

La sauce aux canneberges, vraisemblablement sans le raifort, était très populaire en 1817. L’historienne de l’alimentation Pamela Cooley dit que le magazine Registre hebdomadaire de Niles ont rapporté les quantités d’ingrédients consommés à Thanksgiving dans le Connecticut cette année-là : 5 500 dindes et 1 000 gallons de sauce aux canneberges. Il faut vraiment aimer ces petites baies acidulées pour faire des chiffres comme ça.

Je les aime beaucoup. Mais le plat de canneberges que j’ai aimer est de la grande actrice et cuisinière indienne Madhur Jaffrey.

Chutney aux canneberges de Madhur Jaffrey

1 pouce de gingembre frais
3 gousses d’ail finement hachées
1/2 tasse de vinaigre de cidre de pomme
4 cuillères à soupe de sucre
1/8 cuillère à café de poivre de Cayenne
1 livre de sauce aux canneberges avec baies
1/2 cuillère à café de sel (ou moins)
poivre noir moulu

Coupez le gingembre en fines tranches de papier, empilez-les et coupez-les en très fines lamelles. Mélanger le gingembre, l’ail, le vinaigre, le sucre et le poivre de Cayenne dans une petite casserole et laisser mijoter à feu moyen environ 15 minutes ou jusqu’à ce qu’il reste environ quatre cuillères à soupe de liquide. Ajouter la boîte de sauce aux canneberges, saler et poivrer. Mélangez et portez à ébullition. Laisser mijoter à feu doux environ 10 minutes. Refroidir, conserver et réfrigérer.

Donne environ 1 1/2 tasse.

Quoi que vous choisissiez, quoi que vous serviez, passez un très bon Thanksgiving.

(Et nos remerciements à Kim Severson à Le New York Times pour nous avoir mis en contact avec Pamela Cooley.)

Leave a Comment