La malchance s’est «égalisée» dans la lutte pour le titre, affirme Verstappen alors que Perez dit qu’une «mauvaise communication» lui a coûté à Bakou

Max Verstappen a accumulé une avance de 21 points au classement des pilotes en remportant le Grand Prix d’Azerbaïdjan 2022 dans un confortable doublé Red Bull après l’abandon des deux Ferrari – et le Néerlandais a donné une réponse généralement franche lorsqu’on lui a posé des questions sur le malheur de ses rivaux. …

Verstappen a subi deux DNF au début de cette saison, mais a maintenant remporté quatre victoires en cinq courses, menant un doublé Red Bull à Bakou alors que les deux Ferrari se sont retirées de la course avec des problèmes de fiabilité distincts. Le Néerlandais a transformé ce qui était un déficit de 46 points après les trois premières courses en une avance de 21 points, Charles Leclerc étant tombé à la troisième place du classement derrière Sergio Perez et à 34 points de Verstappen.

“Bien sûr, nous avons eu notre malchance au début de l’année donc nous savions que nous devions jouer un peu de rattrapage, mais il semble que maintenant c’est plus ou moins compensé par la malchance, et oui, vous savez que vous devez marquer des points chaque week-end si vous voulez vraiment vous battre pour le championnat. Tout le monde le sait, tout le monde essaie ça, mais ce n’est pas toujours facile.

LIRE LA SUITE: Verstappen mène Red Bull 1-2 alors que Leclerc et Sainz prennent leur retraite en Azerbaïdjan

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait de la sympathie pour Leclerc – qui a subi deux DNF au cours des trois dernières courses – Verstappen a répondu: «Je dirais toujours, s *** arrive. C’est la course, tu sais ? Ça m’est arrivé, c’est arrivé à beaucoup de gens dans le passé, malheureusement ça arrive à Charles.

“Oui, si j’étais dans la même situation, je serais aussi déçu, je pense que c’est très normal, mais c’est sur la façon dont on s’en sort. On cherche toujours à améliorer les choses, c’est ce qu’on a fait en début de saison. Vous en tirez des leçons, vous n’aimez pas ça, vous êtes en colère, mais nous avons renversé la situation. Vous devez toujours rester dessus parce que quelque chose d’autre peut arriver et vous devez toujours empêcher ces problèmes de se produire.

LIRE LA SUITE: “Ça fait mal” – Leclerc “plus que frustré” alors que le duo Ferrari déplore le double abandon de Ferrari à Bakou

Grand Prix d’Azerbaïdjan 2022 : Pérez dépasse Leclerc au départ

Son coéquipier Sergio Perez a terminé deuxième avec le tour le plus rapide, mais avait pris la tête au début du Grand Prix d’Azerbaïdjan. Par la suite, il a déclaré qu’il était déçu de ne pas s’être arrêté au stand lors de la première voiture de sécurité virtuelle au 10e tour, plutôt que de s’arrêter quand il l’a fait au 16e tour et à nouveau lors du deuxième VSC au 33e tour.

“Malheureusement, nous avons raté l’arrêt Virtual Safety Car, il y a eu un malentendu, et ce que nous voulions, c’était un peu trop tard. Nous avons été un peu malchanceux là-bas car j’aurais rattrapé ma course, alors que nous étions en tête.

PILOTE DU JOUR: Hamilton obtient votre vote après une P4 âprement disputée à Bakou

« Au redémarrage, j’avais juste trop de traînée ; sur le pneu moyen, le [degradation] était beaucoup plus élevé pour moi, donc je dois comprendre ce qui s’est passé là-bas, car Max était certainement beaucoup plus fort aujourd’hui sur ce relais moyen. Donc beaucoup de choses à revoir aujourd’hui, mais ça reste un très bon résultat d’équipe.

Perez a cependant admis que l’équipe avait fait le bon choix stratégique.

“Je pense que c’était la bonne décision prise par l’équipe, car à ce moment-là, Max était un peu plus en avance, et c’était juste un bon résultat d’équipe, et vous savez qu’à cet endroit, tout peut arriver, donc à la fin nous avons réussi à faire une-deux et c’est un excellent résultat d’équipe.

Leave a Comment