La FDA limite l’utilisation du vaccin Janssen COVID-19 de Johnson and Johnson

La FDA LIMITE l’utilisation du vaccin COVID à injection unique de Johnson & Johnson en raison du risque de caillots sanguins potentiellement mortels

  • La FDA limite l’utilisation du vaccin Johnson and Johnson COVID-19
  • Il n’autorise désormais le vaccin qu’aux personnes de 18 ans ou plus pour lesquelles d’autres vaccins COVID ne sont pas disponibles ou ne sont pas appropriés
  • Les personnes de 18 ans et plus qui, autrement, ne recevraient pas de vaccin COVID sont également autorisées à utiliser le jab Johnson et Johnson
  • La décision intervient après qu’une enquête a révélé que les personnes vaccinées présentaient un risque accru de thrombose et de syndrome de thrombocytopénie.
  • Le syndrome crée des caillots sanguins et diminue les taux de plaquettes sanguines
  • Les symptômes ont commencé dans ces cas une à deux semaines seulement après avoir reçu le vaccin

La Food and Drug Administration a annoncé jeudi qu’elle limitait l’utilisation du vaccin COVID-19 à injection unique de Johnson & Johnson après qu’une enquête a révélé que ceux qui avaient reçu le vaccin couraient un risque accru de développer des caillots sanguins potentiellement mortels.

Il n’autorise désormais le vaccin COVID de la marque qu’aux personnes de 18 ans ou plus pour lesquelles d’autres vaccins autorisés ou approuvés ne sont pas accessibles ou cliniquement appropriés, et aux personnes de 18 ans ou plus qui, autrement, ne recevraient pas de vaccin COVID.

La décision intervient à la suite d’une enquête sur les rapports de thrombose et de syndrome de thrombocytopénie (TTS) – un syndrome rare et potentiellement mortel qui crée des caillots sanguins et crée de faibles niveaux de plaquettes sanguines – de ceux qui ont reçu le vaccin.

Ils ont trouvé 60 cas confirmés, dont neuf cas mortels, jusqu’au 18 mars 2022. Il a déterminé que le taux de notification du TTS est de 3,23 par million de doses de vaccin administrées, et le taux de notification des décès par TTS est de 0,48 par million de doses de vaccins administrés.

Les symptômes ont commencé dans les cas confirmés environ une à deux semaines après que l’individu a reçu le vaccin.

“Nous reconnaissons que le vaccin Janssen COVID-19 joue toujours un rôle dans la réponse actuelle à la pandémie aux États-Unis et dans la communauté mondiale”, a déclaré Peter Marks, directeur du Center for Biological Evaluation and Research de la FDA dans un communiqué.

«Nous avons surveillé de près le vaccin Janssen COVID-19 et l’apparition de TTS après son administration et avons utilisé les informations mises à jour de nos systèmes de surveillance de la sécurité pour réviser le [Emergency Use Authorization,’ he continued.

‘The agency will continue to monitor the safety of the Janssen COVID-19 vaccine and all other vaccines and, as has been the case throughout the pandemic, will thoroughly evaluate new safety information.’

Johnson and Johnson’s stock price is now down 1.9 percent, to close the day at $176.76 per share. 

The FDA has found 60 confirmed cases of thrombosis and thrombocytopenia syndrome (TTS), including nine fatal cases, from people who have received the Johnson and Johnson COVID-19 vaccine through March 18, 2022

The FDA announced Thursday it is limiting the use of the Jansen COVID-19 vaccine

The FDA announced Thursday it is limiting the use of the Jansen COVID-19 vaccine

Shares of Johnson and Johnson were down 1.9 percent to close the day at $176.76 per share

Shares of Johnson and Johnson were down 1.9 percent to close the day at $176.76 per share

The FDA has been aware of the risk for TTS for about two years.

 It first authorized the Johnson and Johnson vaccine for emergency use on February 27, 2021.

Since then, data shows, 18.7 million people have received the vaccine.

But on April 13, 2021, the FDA and the Centers for Disease Control announced a pause in the administration of the vaccine to investigate six reported cases of TTS and to help ensure that health care providers were aware of the risk, and could plan for proper diagnosis and management.

Later that month, following two meetings with the CDC’s Advisory Committee on Immunization Practices, the FDA and CDC lifted the pause – even as they continued to investigate the level of risk.

The agencies determined at the time that a total of 15 cases of TTS had been reported to the Vaccine Adverse Event Reporting System, including the six reported cases, out of 8 million doses administered.

Advertisement

.

Leave a Comment