Israël va approuver 4 000 logements pour les colons juifs en Cisjordanie occupée

Israël approuvera la semaine prochaine la planification et la construction de 4 000 nouveaux logements dans les colonies juives de Cisjordanie occupée, a annoncé vendredi le ministère israélien de la Défense.

Pourquoi est-ce important: L’annonce intervient alors que les préparatifs sont en cours pour la visite du président Biden en Israël, qui devrait avoir lieu au cours des deux dernières semaines de juin.

  • Cette décision est une réponse à un ultimatum d’un législateur du parti du Premier ministre Naftali Bennett qui a menacé de quitter la fragile coalition si de nouveaux bâtiments dans les colonies n’étaient pas approuvés.

Piloter l’actualité : Le comité spécial qui approuve les nouveaux bâtiments dans les colonies se réunira la semaine prochaine, selon l’annonce du ministère de la Défense.

  • Il devrait accorder des permis pour la construction de 2 500 nouveaux logements dans les colonies et aller de l’avant avec la planification initiale de 1 500 autres logements.
  • Un haut responsable israélien a déclaré que le comité devrait se réunir séparément pour approuver la construction et la planification de 1 000 nouveaux logements supplémentaires pour les Palestiniens en Cisjordanie.

Dans les coulisses: Un autre haut responsable israélien a déclaré que le bureau du Premier ministre israélien et le ministère de la Défense avaient eu plusieurs discussions avec Tom Nides, l’ambassadeur des États-Unis en Israël, et des responsables de la Maison Blanche et du Département d’État au cours des deux dernières semaines au sujet du prochain déménagement des colonies.

  • Des responsables israéliens ont déclaré aux responsables de l’administration Biden que si aucun nouveau bâtiment n’était approuvé dans les implantations, le gouvernement pourrait s’effondrer en raison de l’état fragile de la coalition, a déclaré le responsable à Axios. Ils avaient également souligné que le déménagement aurait lieu après le Ramadan, a ajouté le responsable.

Nides a déclaré à Axios que lui et d’autres responsables de l’administration Biden avaient clairement fait savoir au gouvernement israélien que l’administration était opposée à de nouvelles constructions dans les colonies et lui avaient demandé de ne pas aller de l’avant.

  • En raison de la pression de l’administration Biden, le gouvernement israélien a décidé de réduire le nombre de nouveaux logements qu’il a approuvés de 5 800 à 4 000, selon trois sources ayant une connaissance directe de la question.
  • L’un des hauts responsables israéliens a déclaré que la décision de faire l’annonce vendredi et de convoquer le comité la semaine prochaine avait été prise pour disposer de la plus grande marge de temps possible avant la visite de Biden.
  • Le gouvernement israélien avait envisagé de faire cette annonce plus tôt cette semaine, mais s’est retenu en raison d’une visite de l’équipe avancée de la Maison Blanche venue préparer la visite du président, a déclaré le haut responsable israélien.

Ce qu’ils disent : Le ministère palestinien des Affaires étrangères a condamné l’annonce israélienne et l’a qualifiée de violation du droit international et de sape de la solution à deux États. Il a également appelé l’administration Biden à faire pression sur Israël pour qu’il arrête la construction de colonies.

  • Jalina Porter, porte-parole adjointe du département d’État a déclaré plus tard vendredi que “l’administration Biden s’oppose fermement à l’expansion des colonies israéliennes, qui exacerbe les tensions et sape la confiance entre les parties. Le programme israélien d’expansion des colonies nuit profondément aux perspectives d’une solution à deux États”.

La grande image: L’annonce intervient un jour après que deux Palestiniens de la ville cisjordanienne de Jénine ont tué trois Israéliens et blessé quatre autres avec des haches et des couteaux dans ce que les responsables ont décrit comme une attaque terroriste dans la ville ultra-orthodoxe d’Elad, dans le centre d’Israël.

Note de l’éditeur : cette histoire a été mise à jour avec les déclarations du ministère palestinien des Affaires étrangères et du département d’État. En raison d’une erreur d’édition, il a été corrigé pour refléter que les responsables israéliens ont dit à l’administration Biden que l’annonce de la colonisation aurait lieu après le Ramadan (et non pas qu’elle n’aurait pas lieu après le Ramadan).

.

Leave a Comment