Cherchez du varech! Les recettes d’algues de Hetty McKinnon | Nourriture et boisson australiennes

Riz cuit au four Hijiki enveloppé de nori

Vous pourriez appeler ces rouleaux de riz sushi paresseux ou tacos de riz aux algues, mais nous mangeons une itération de ce repas au moins une fois par quinzaine (ce qui est beaucoup dans notre famille, car nous avons un énorme répertoire de favoris).

La beauté de ce plat est qu’il ne nécessite aucune réflexion, qu’il est nutritif et rassasiant, et qu’il peut être garni de tous les légumes que vous avez sous la main. Le concombre ou les courgettes crues sont de bonnes garnitures, mais vous pouvez également ajouter du maïs doux, des champignons poêlés, des épinards fanés et plus encore. Les collations aux algues, les petites feuilles de nori salées et croustillantes, sont un aliment de base dans notre maison et elles ajoutent un élément amusant et effronté à ce repas.

'Lazy sushi rice rolls' : riz cuit au four de McKinnon avec nori
‘Lazy sushi rice rolls’ : riz cuit au four de McKinnon avec nori Photo : fournie

Sert 4

6g de hijiki séchétrempé dans 750 ml d’eau chaude
900 g de riz blanc ou brun cuit
(à partir de 400g cru)
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
1 cuillère à café de sel de mer
1 cuillère à café de sucre blanc
140 g de fèves edamame en gousse
Huile d’olive extra vierge ou huile neutre
Kewpie, mayonnaise régulière ou végétalienne
Sauce piment sriracha
ou sauce piquante
Furikake
ou furikake végétalien
4 paquets de collations aux algues assaisonnées grillées
1 avocat
découpé en tranches

Préchauffer le four à 230C.

Égoutter le hijiki dans une passoire fine et rincer à l’eau froide. Égoutter à nouveau, puis transférer dans un grand bol. Ajouter le riz, le vinaigre de riz, l’huile de sésame, le sel de mer et le sucre et mélanger pour combiner. Ajouter les haricots edamame et les plier.

Arrosez une plaque à pâtisserie profonde (environ 43 centimètres sur 30 centimètres) d’huile et ajoutez le mélange de riz, en appuyant dessus pour qu’il soit étalé jusque dans les coins et les bords. Enfourner et cuire 20 à 25 minutes, jusqu’à ce qu’il y ait quelques taches dorées sur le dessus du riz. Retirer du four.

Si vous utilisez de la mayonnaise ordinaire, ajoutez un peu d’eau (une à deux cuillères à café suffisent) pour la rendre plus facile à verser. Verser ou arroser la mayonnaise (j’aime mieux la marque Kewpie) sur le riz en zigzag, puis faire de même avec la sauce pimentée sriracha ou la sauce piquante. Dispersez le furikake sur toute la surface.

Servir avec les collations aux algues et l’avocat sur le côté. Pour manger, déposez une boule de riz sur une feuille d’algues, ajoutez une tranche d’avocat et roulez-la.

Pâtes au beurre brûlé aux algues

La porte d'entrée pour les sceptiques aux algues : mélangée à du beurre brûlé pour une touche umami.
La porte d’entrée pour les sceptiques aux algues : mélangée à du beurre brûlé pour une touche umami. Photo : fournie

Considérez ceci comme une recette de passerelle pour les sceptiques aux algues. Le dulse, dans cette recette, est une feuille rouge ressemblant à de la laitue qui pousse à l’état sauvage sur les rives des océans Pacifique et Atlantique Nord.

Vendue séchée, elle a la particularité de pouvoir être consommée crue en collation (un conseil de mes amis de la Nouvelle-Écosse). Poêlé ou grillé, il prend des caractéristiques fumées et intensément savoureuses qui rappellent le bacon.

Sert 4

6 g de dulse séchée
110 g de beurre ordinaire non salé
ou beurre vegan, à température ambiante
½ cuillère à café de sel de mer
¼-½ cuillère à café de flocons de piment rouge
500g de linguines
ou autre forme de pâtes longues
Huile d’olive extra vierge
2 échalotes
ou 1 oignon brun, finement tranché
2 gousses d’ail
haché finement
2 cuillères à soupe de miso blanc (shiro)
Sel de mer
Une poignée de fromage pointu râpé
pour la garniture (facultatif)
Furikake
(ou furikake végétalien), pour servir (facultatif)

Placez une petite poêle à frire sur le réglage de chaleur le plus bas et ajoutez le dulse. Faire griller, en remuant souvent, pendant 10 minutes, jusqu’à ce qu’il soit croustillant et très sec (attention à ne pas le brûler).

Placez le dulse dans un mélangeur ou un robot culinaire et mixez quatre ou cinq fois jusqu’à ce qu’il ressemble à de grosses miettes (vous pouvez également utiliser un mortier et un pilon). Coupez le beurre en petits morceaux et ajoutez-le aux algues, ainsi que le sel et les flocons de piment rouge. Battre encore quatre ou cinq fois jusqu’à homogénéité – il n’est pas nécessaire que ce soit complètement lisse.

Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée et ajoutez les pâtes. Cuire selon les instructions du paquet, jusqu’à ce qu’elles soient al dente. Égoutter et réserver 250 millilitres d’eau de cuisson des pâtes.

Pendant ce temps, faites chauffer une grande poêle à frire à feu moyen. Arroser d’une cuillère à soupe d’huile d’olive, ajouter l’eschalot ou l’oignon et cuire pendant huit à 10 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient très tendres. Ajouter l’ail et cuire une minute, puis ajouter le beurre d’algues. Le beurre moussera en fondant – une fois fondu, faites cuire pendant deux à trois minutes, jusqu’à ce qu’il devienne brun grillé, avec un riche arôme de noisette. Ajoutez immédiatement la pâte de miso et remuez vigoureusement pour combiner avec le beurre (vous pouvez utiliser un petit fouet pour le faire si vous préférez).

Ajouter les pâtes, ainsi que 125 millilitres d’eau de cuisson des pâtes, et bien mélanger pour enrober. Si les pâtes ont besoin d’un peu plus d’humidité, ajouter un peu plus d’eau de cuisson des pâtes. Goûter et éventuellement assaisonner de fleur de sel.

Garnir de fromage et de furikake, si désiré. Sers immédiatement.

Salade triple gourmandise

L'ode de McKinnon à une salade salée et épicée dans un joint bien-aimé de Chinatown à Manhattan - pleine de saveur et de retenue.
L’ode de McKinnon à une salade salée et épicée dans un joint bien-aimé de Chinatown à Manhattan – pleine de saveur et de retenue. Photo : fournie

La « triple salade » vaguement nommée au Spicy Village, un restaurant de poche bien-aimé de Chinatown, à Manhattan, est l’un de mes plats préférés dans la ville. C’est un plat très simple composé de longues lanières d’algues croquantes, torsadées avec du tofu ferme et des morceaux de concombre croustillants, mélangés à une vinaigrette salée légèrement épicée.

C’est mon ode à la triple salade – elle peut être consommée en accompagnement, ou avec un bol de riz ou de nouilles en repas complet.

Sert 4 en accompagnement

Huile neutre
400 g de tofu extra-ferme
coupé en tranches de 6–7 mm d’épaisseur
Sel de mer et poivre blanc
5 g (environ 1 cuillère à soupe bombée) de wakamé
trempé dans l’eau pendant 10 minutes
2 concombres libanais (environ 200 g)
tranché en diagonale
1 cuillère à soupe de graines de sésame blanches ou noires grillées

Pour l’habillage
1½ cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
3 cuillères à café de vinaigre de riz
2 cuillères à café de sauce soja ou de tamari
½-1 piment rouge long
haché finement
½ cuillère à café de sel de mer

Tenderheart par Hetty McKinnon
Photo : fournie

Chauffer une grande poêle à frire à feu moyen-vif. Ajouter environ une cuillère à soupe d’huile, puis ajouter les tranches de tofu en une seule couche (faire frire le tofu par lots si nécessaire). Bien assaisonner de sel marin et de poivre blanc. Faites frire le tofu pendant quatre à cinq minutes, jusqu’à ce qu’il soit doré (il n’a pas besoin d’être croustillant), puis retournez-le et faites la même chose de l’autre côté. Retirer de la poêle et laisser refroidir. Couper les tranches de tofu en deux.

Pour faire la vinaigrette, mélanger tous les ingrédients dans un bol et remuer.

Égouttez le wakamé et essorez tout excès de liquide. Placez le wakame dans un grand bol, avec le concombre et le tofu, puis versez la vinaigrette sur le dessus et mélangez. Goûtez et assaisonnez avec du sel marin et du poivre blanc. Servir garni de graines de sésame.

Leave a Comment