10 statistiques époustouflantes de Tyrese Maxey et des 76ers après la victoire contre le Heat

Défense d’équipe formidable, tir exceptionnel à 3 points et une autre performance ridicule de Tyrese Maxey.

C’est beaucoup de matériel pour notre pièce Roob’s 76ers Stats après une victoire dans le match 3 contre le Heat vendredi soir au Wells Fargo Center.

MAXEY DEVIENT FOU : Après une première mi-temps sans but, Tyrese Maxey a marqué 21 points en seconde mi-temps. Maxey était 0 pour 3 sur le terrain et 0 pour 1 sur 3 en première mi-temps avec deux revirements et 7 pour 8 sur le terrain et 5 pour 5 en seconde mi-temps avec deux tirs fautifs pour 21 points et aucun revirement. Le 5 pour 5 de Maxey est le meilleur de l’histoire de la franchise des 76ers en seconde période. Maxey a maintenant trois mi-temps de 20 points en séries éliminatoires. Au cours des 25 dernières années, aussi loin que remonte la base de données de notation Stathead trimestre par trimestre, les seuls 76ers avec plus sont Allen Iverson [30] et Joël Embiid [9].

TIRER EN PROFONDEUR : Avant vendredi soir, seuls deux joueurs dans l’histoire des 76ers avaient déjà pris six 3 ou plus et en avaient fait 75%. Dans le match 3, deux autres 76ers ont réussi. Danny Green a tiré 78% sur 3 sur 7 pour 9 et Maxey a tiré 83% sur 5 pour 6. Les seuls 76ers précédents à avoir tiré 75% sur 3 sur au moins six tentatives sont Tobias Harris, qui était 6 contre 6 contre les Nets dans le troisième match de leur série de premier tour en 2019, et Seth Curry, qui était 5 pour -6 pour 83% contre les Hawks en demi-finale de conférence l’an dernier.

PLUS DE DANNY VERT : Les sept 3 points de Green sont à égalité au deuxième rang dans l’histoire des séries éliminatoires des 76ers. Allen Iverson a fait huit 3 dans le cinquième match de la série de demi-finales de la Conférence Est des 76ers en 2001 contre les Raptors. Seth Curry en a également fait sept dans le cinquième match des demi-finales de l’an dernier contre les Hawks.

UN BON QUART ? : Le Heat a marqué 31 points au troisième quart, mais ils en ont marqué 17 aux premier et deuxième quarts et 14 au quatrième. C’est la première fois en 68 ans que les 76ers ont maintenu une équipe à 17 points ou moins dans trois des quatre quarts d’un match éliminatoire. En 1954, les Nationals de Syracuse ont battu les Lakers de Minneapolis 65-63, accordant 27 points au premier quart mais les maintenant ensuite à 16, 6 et 14 points les trois quarts suivants.

LE REMPLIR À PARTIR DE 3 : Les 76ers ont tiré 16 pour 33 sur 3 pour 48,5%. C’est le 4e plus haut dans l’histoire des séries éliminatoires de la franchise avec un minimum de 30 tentatives. Deux de ces quatre sont venus cette séries éliminatoires. Ils ont tiré 50% sur 16 contre 32 dans le premier match contre les Raptors. À l’inverse, le Heat n’a tiré que 23,3% sur 7 pour 30, et c’est le 4e pire jamais réalisé par un adversaire des 76ers sur 30 tentatives ou plus et aussi la deuxième instance cette séries éliminatoires. Les Raptors ont tiré 20% sur 7 pour 35 dans le match 6. C’était le deuxième match de l’histoire de la NBA où les deux équipes ont pris au moins 30 tirs sur 3, et un tir à au moins 48% et l’autre en dessous de 24%. L’autre était l’année dernière, lorsque les 76ers ont tiré 52% contre les Wizards [17-for-33] et les sorciers ont tiré 23% [8-for-35]. Les 76ers ont tiré 58% sur 3 en seconde période [11-for-19].

SERRAGE : Les 14 points de Miami au quatrième quart sont les 5e moins que les 76ers aient jamais accordés au quatrième quart d’un match éliminatoire. La seule fois depuis 1978 où ils ont permis moins, c’était lors d’une victoire de 80-74 contre les Bucks en 2001, lorsque les 76ers ont battu Milwaukee 14-11 dans la dernière période. Ce n’était également que la deuxième fois depuis 1984 que les 76ers surclassaient un adversaire de 17 points ou plus au quatrième quart d’un match éliminatoire. En 2018, ils ont battu le Heat 32-14 au quatrième quart de leur victoire 128-108 à Miami.

MONTER LA DÉFENSE : Les 76ers ont maintenu le Heat à 17 points dans chacun des deux premiers quarts-temps. La seule autre fois où les 76ers ont maintenu une équipe à 17 points ou moins dans les premier et deuxième quarts d’un match éliminatoire depuis que la franchise a quitté Syracuse avant la saison 1963, c’était en 1999, lorsqu’ils ont battu le Magic 23-15 dans le premier quart et ont été surclassés 16-11 au deuxième quart du match 2 de leur série de premier tour. Les 76ers ont perdu malgré seulement 31 points en première mi-temps.

DOUBLE DU PICHET : Les 76ers et Heat se sont combinés pour 75 points combinés en 1ère mi-temps, le moins de tous les matchs éliminatoires des 76ers depuis un premier quart de 74 points contre les Celtics [41-33] dans le match 7 de leur série de demi-finales de la Conférence de l’Est 2012. Les Celtics ont gagné 85-75. C’était également la première mi-temps la plus faible de tous les matchs éliminatoires de la NBA depuis 2016, lorsque les Hawks et les Celtics ont marqué 71 [Hawks 43, Celtics 28] dans un match de la série de 1er tour, les Hawks ont remporté 89-72.

UN DÉMARRAGE TRANQUILLE : La première mi-temps sans but de Tyrese Maxey était sa première en 91 matchs cette année. Sa dernière première mi-temps sans but a eu lieu le dernier jour de la saison dernière, lorsqu’il a eu une course sans but de huit minutes lors du match 7 de la défaite en demi-finale de la conférence des 76ers contre les Hawks au Wells Fargo Center. Le match de vendredi était le premier de sa carrière où il a joué 20 minutes ou plus en première mi-temps sans marquer. Le dernier 76er avec une série de 20 minutes ou plus en séries éliminatoires sans but en 1ère mi-temps était Dikembe Mutombo , qui était sans but en 21 minutes lors de la défaite des 76ers contre les Bucks lors du match 6 de leur finale de la Conférence Est de 2001 . Il n’a pas fait de panier avant 2:42 à faire au troisième quart, puis a marqué 21 dans les 14:42 suivants.

UN VISAGE FAMILIER : Les 31 points de Jimmy Butler sont les plus marqués contre les 76ers dans un match éliminatoire par un ancien 76er. Le sommet précédent était les 29 points de Derrick Coleman pour les Hornets lors de leur victoire 108-98 contre les 76ers lors du match 2 de leur série de premier tour en 2000. Coleman avait passé les saisons 1996 et 1997 avec les 76ers et il est revenu aux Sixers en 2002 pour trois saisons supplémentaires.

Leave a Comment